Le Théâtre Denise-Pelletier annonce les 11 spectacles de sa Saison 2021-2022

Catégories

Début de l'événement

Image

Extrait de la pièce «Alterindiens» - Saison 2021-2022 du Théâtre Denise-Pelletier

Dès septembre, le Théâtre Denise-Pelletier entame sa 58e saison. Adaptations, relectures d’œuvres de répertoire et créations, les onze spectacles que Claude Poissant et l’équipe du TDP présentent, en cette saison nouvelle et si souhaitée, seront l’écho de notre monde fragile mais éloquent, ineffable et résistant.

Nos inquiétudes et nos espoirs athlétiques ont besoin de cet art de présence qu’est le théâtre, de cette rencontre entre la parole, la scène et les spectateurs tous azimuts. Le TDP sait, encore mieux en 2021, accueillir les publics et les artistes en faisant vivre toujours entre elles et eux le mouvement sensible des idées.

– Claude Poissant, Les productions du TDP

La Métamorphose de Kafka

La Salle Denise-Pelletier accueille quatre œuvres phares du paysage littéraire. Du 22 septembre au 16 octobre 2021, La Métamorphose d’après l'œuvre mythique de Franz Kafka, écrite et mise en scène par Claude Poissant, ouvre le bal. Le récit marquant du célèbre auteur pragois du XXe siècle, publiée en 1910, raconte la transformation soudaine du jeune Gregor en immense insecte. Flirtant à la fois avec le réalisme magique et l’humour de Kafka, Poissant imagine l’œuvre cinquante ans plus tard, bien loin de Prague, entre Grande noirceur et Révolution tranquille. Les interprètes Geneviève Alarie, Alex Bergeron, Myriam Gaboury, Alexander Peganov et Sylvain Scott sont de l’aventure.

Les sorcières de Salem

La saison se poursuit avec Les sorcières de Salem, présentée du 3 au 27 novembre 2021. Dans une traduction et une adaptation de Sarah Berthiaume, la pièce d’Arthur Miller, créée en 1953, retrouve les planches sous les regards de la metteure en scène Édith Patenaude et de la scénographe Odile Gamache (Prix Françoise-Graton 2020). Les jeunes sorcières, mystérieuses et fortes de leur insoumission, sont mises au banc des accusées. Manipulations et renversement des pouvoirs sont les armatures du chef-d’œuvre de Miller, qui prend cependant des sens nouveaux en notre ère où les valeurs d’égalité se redéfinissent enfin. Anna Beaupré Moulounda, Adrien Bletton, Luc Bourgeois, Maude Boutin St-Pierre, Éveline Gélinas, Mathieu Gosselin, Catherine Larochelle, Emmanuelle Lussier-Martinez, Étienne Pilon, Sébastien Rajotte, Anna Sanchez et Elisabeth Smith sont les joueuses et les joueurs de ce procès.

Les Plouffe

Du 26 janvier au 19 février 2022, le roman québécois Les Plouffe de Roger Lemelin, transposé pour la radio en 1952 et la télévision en 1953, puis pour le cinéma par Gilles Carle en 1980, est cette fois porté à la scène, sous la direction de Maryse Lapierre. En coproduction avec le Théâtre du Trident, ce classique de la culture québécoise est adapté ici par l’autrice Isabelle Hubert. Pour faire revivre tous ces lieux de la Basse-Ville de Québec de 1930 à 1940 et raconter cette partie poignante de notre récit collectif, ils et elles sont 14 sur les planches : Édith Arvisais, Maxime Beauregard-Martin, Frédérique Bradet, Robin-Joël Cool, Alexis Déziel, Jacques Girard, Jean-Michel Girouard, Alex Godbout, Marie-Ginette Guay, Renaud Lacelle-Bourdon, Michel-Maxime Legault, Alice Moreault, Mary-Lee Picknell et Gilles Renaud. La production a déjà été honorée à Québec de plusieurs distinctions, dont le Prix Théâtre de la Meilleure mise en scène.

Quatre filles

Du 16 mars au 9 avril 2022, le TDP offre Quatre filles, d’après l'œuvre autobiographique Little Women de Louisa May Alcott, publiée en 1868. Écrit par Julie-Anne Ranger-Beauregard, joué par Rose-Anne Déry, Laetitia Isambert, Sarah Anne Parent, Clara Prévost, Dominique Quesnel et Mattis Savard-Verhoeven, ce drame romantique prend place au Massachussetts en pleine guerre de Sécession. Après avoir fait rêver depuis presque 150 ans chaque génération, de par leur beauté comme leurs sacrifices, à travers entre autres les diverses adaptations pour l’écran, les quatre personnages féminins de cette œuvre intemporelle s’emparent de la grande scène pour l’animer de leurs désirs et leurs désillusions. Louis-Karl Tremblay signe la mise en scène de ce texte, précieux témoin des premiers élans du féminisme et de ses espérances.

Alterindiens

La compagnie en résidence Les Productions Menuentakuan investira la Salle Fred-Barry du 7 au 25 septembre 2021 avec Alterindiens de l’auteur ojibwé Drew Hayden Taylor, dont la traduction est signée par Charles Bender, dans une mise en scène de Xavier Huard. S’apparentant à une sitcom politique, alterIndiens promet d’ouvrir les barrières culturelles et de laisser entrer avec son humour doux-amer l’effronterie comme l’indignation, pointant les préjugés et dynamitant les idées préconçues. La pièce mettra en scène Marie-Josée Bastien, Charles Bender, Charles Buckell-Robertson, Violette Chauveau, Étienne Thibeault et Lesly Velázquez.

Foreman

Du 19 octobre au 6 novembre 2021, Foreman prendra d’assaut la Salle Fred-Barry. Mise en scène par Olivier Arteau et Marie-Hélène Gendreau, la première création du collectif Mon père est mort tire sa source dans l’expérience de terrain de l’auteur et comédien Charles Fournier, un habitué, dans une autre vie, des usines et des chantiers. Avec bienveillance, il déboulonne, sans rien censurer, les jeux de construction du masculin. Nommée Œuvre de l’année dans la Capitale-Nationale en 2019, Foreman donnera la parole aux comédiens Pierre-Luc Désilets, Miguel Fontaine, Charles Fournier, Steven Lee Potvin et Vincent Roy.

Jonathan : La figure du goéland

Du 23 novembre au 11 décembre 2021, Jonathan : La figure du goéland occupera l’espace de la Salle Fred-Barry avant les Fêtes. Coproduit par Surreal SoReal, compagnie en résidence, et Geordie Productions, ce spectacle bilingue réunira sur scène interprètes non handicapés et comédiens ayant une déficience physique pour qu’émergent, entre deux battements d’ailes, des sens inédits. Le metteur en scène Jon Lachlan Stewart s’est armé de sa plume pour écrire une œuvre librement inspirée du roman allégorique de Richard Bach. Les projecteurs seront braqués vers Prince Amponsah, Leslie Baker, Yousef Kadoura, Luca « Lazylegz » Patuelli, Marilyn Perreault et Lesly Velázquez, dans cette relecture unique questionnant les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Le poids des fourmis

Dès le retour des Fêtes, la création Le poids des fourmis regagnera la Salle Fred-Barry, où elle est née à l’automne 2019, du 18 janvier au 5 février 2022. Écrite par David Paquet et mise en scène par Philippe Cyr, la production du Théâtre Bluff mettra en dialogue Nathalie Claude, Gaétan Nadeau, Elisabeth Smith et Gabriel Szabo. Cette farce politique hallucinée, radiographie de nos angoisses collectives, a d’ailleurs valu le Prix Françoise-Graton 2020 à la scénographe Odile Gamache, pour sa conception d’un équilibre rare et troublant entre légèreté et profondeur.

That Moment – Le pays des cons

Brusquement interrompue après deux représentations à l’automne 2020, la pièce That Moment – Le pays des cons effectuera son retour du 17 février au 12 mars 2022. Inspirée de faits réels ayant eu cours en Moldavie, cette œuvre grinçante cerne les contours floutés de la corruption, du mensonge et de la cupidité dans une société où tout se vend et tout s’achète. On y découvre les mots cinglants de l’autrice moldave Nicoleta Esinencu, traduits par Alexandra Lazarescou et mis en scène par Luce Pelletier, directrice artistique du Théâtre de l’Opsis. Christophe Baril, Sylvie De Morais-Nogueira, Caroline Lavigne, Daniel Parent et Léonie St-Onge s’approprient cette fable moderne.

Le sexe des pigeons

La saison hivernale se poursuivra avec Le sexe des pigeons, du 5 au 22 avril 2022, sous la forme d’un déambulatoire théâtral à haute teneur technologique. Imaginée et mise en scène par Gabrielle Côté et Laurence Régnier du Théâtre du Fol Espoir, la production est écrite par Frédéric Blanchette, Véronique Côté et Marianne Dansereau. Le sexe des pigeons mettra en vedette Alice Dorval, Guillaume Gauthier et Evelyne Laferrière, ainsi que la voix de Catherine Brunet. Via une plateforme web exclusive, les protagonistes auront d’ailleurs besoin du public invité pour mener à bien cette expérience novatrice se déclinant dans le réel comme dans le virtuel.

Le scriptarium 2022

Finalement, Le scriptarium 2022, sous le commissariat de Louise Arbour, clôturera la saison 2021-2022 de la Salle Fred-Barry du 28 avril au 6 mai 2022. Le Théâtre Le Clou, en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier et le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, s’assurera une fois de plus de donner la parole à des auteur·rice·s adolescent·e·s et comptera sur la généreuse participation de Louise Arbour, juriste d’exception reconnue pour ses engagements à l’international. Sous son impulsion et avec le concours de la metteuse en scène Monique Gosselin, les jeunes feront naître de nouveaux tribunaux, appelés à entendre des causes imaginaires comme brûlantes de conviction.

Du nouveau au sein du Théâtre Denise-Pelletier

Toute l'équipe du TDP est heureuse d'annoncer qu'elle accueille, pour cette toute nouvelle saison, six stagiaires issues des cohortes 2020 et 2021 des écoles de théâtre professionnel du Québec, choisies parmi plus de 115 candidatures représentant tous les volets de formation (interprétation, scénographie, mise en scène, écriture dramatique ou production). Le fameux «Groupe des six» appuiera l’équipe du théâtre ainsi que les équipes de création de certains spectacles pour ces retrouvailles tant attendues.

Renseignements

Rendez-vous sur le site du Théâtre Denise-Pelletier pour tous les détails concernant chacune des pièces de la saison 2021-2022. Les billets et abonnements de saison sont en vente à compter du jeudi 19 août, à midi, par téléphone au 514 253-8974, en personne et au https://www.denise-pelletier.qc.ca.