Le Théâtre anglais du CNA à Ottawa annonce sa saison 2008-2009

Catégories:

Peter Hinton, directeur artistique du Théâtre anglais du Centre national des Arts, a dévoilé la programmation de sa saison 2008-2009. La nouvelle saison aura une allure internationale puisqu'elle proposera des œuvres d'auteurs canadiens actifs sur la scène mondiale, des interprétations par des artistes canadiens d'œuvres d'auteurs dramatiques internationaux, ainsi que des œuvres d'artistes internationaux. Il s'agit de la troisième saison de Peter Hinton qui s'est proposé d’explorer en trois ans le rôle que peut remplir un centre national des arts au XXIe siècle.

Au cours de sa saison inaugurale, M. Hinton avait présenté la première saison entièrement canadienne de toute l'histoire du Théâtre anglais du Centre national des Arts. Le thème de cette saison tentait de cerner la nature de l'artiste dans la société canadienne.

La deuxième saison, actuellement en cours, propose des grands classiques et des œuvres inspirées par les classiques, afin de revenir à notre passé théâtral et d'examiner les sources d'inspiration du théâtre canadien anglais contemporain et, dans certains cas, de réinterpréter ces œuvres avec une sensibilité typiquement canadienne. La saison actuelle prendra fin en mai avec la pièce The Way of the World mise en scène par M. Hinton.

Pour sa troisième année au poste de directeur artistique, M. Hinton a décidé de présenter une saison internationale, de facto ou en esprit. Cette saison s'intéresse au Canada sur la scène mondiale et à la scène mondiale au Canada, et propose la reprise d'une pièce que beaucoup considèrent comme la première œuvre dramatique canadienne.

En partenariat avec des compagnies et des artistes de toutes les régions du Canada et du monde entier, Peter Hinton a composé une saison qui propose au public un voyage de découvertes qui le mènera de l'Inde à l'Écosse en passant par de nombreux autres pays.

La saison 2008-2009 propose :

Au Théâtre :

§ Happy Days de Samuel Beckett (Irlande et France)
17 septembre – 4 octobre (Première le 19 septembre)
En 1969, Samuel Beckett, une des figures littéraires les plus influentes et les plus importantes du XXe siècle, recevait le prix Nobel de littérature pour souligner l’art avec lequel il était parvenu à « exalter l'homme à travers sa déchéance même ». Les pièces de Beckett, dramaturge dont l'œuvre a marqué des générations d'artistes, nous interpellent et nous fascinent encore aujourd'hui.
Écrite en 1961, Happy Days, dernière pièce intégrale de Beckett, suit la tradition de ses œuvres antérieures et jette un regard vif et presque affectueux sur le parti pris optimiste de l'homme (en l'occurrence, une femme dans cette pièce) face à un univers absurde.
Mise en scène de Leah Cherniak
Scénographie de Victoria Wallace
Éclairages de John (Jock) Munro
Avec Tanja Jacobs et Paul Rainville
Une production de la Compagnie du Théâtre anglais du CNA

§ A Midsummer Night’s Dream de William Shakespeare (Inde)
29 octobre – 15 novembre (Première le 31 octobre)
Le cadre indien dans lequel le metteur en scène Tim Supple nous livre la comédie la plus populaire de Shakespeare propose une expérience enivrante et sensuelle qui fait appel à une distribution de 23 artistes de rue, comédiens, acrobates, danseurs et musiciens de l'Inde et du Sri Lanka qui jouent en anglais, en tamoul, en malayalam, en cingalais, en hindi, en bengali, en marathi et même un peu en sanskrit. Cette réinterprétation passionnée, énergique, fascinante et magnifique de la pièce fait abstraction de toutes les interprétations traditionnelles de Shakespeare et laisse libre cours à une expression épique, viscérale et émotionnelle qui a ébloui les auditoires et les critiques du monde entier.
Présentée à guichets fermés au Royaume-Uni, tant au Round House qu’à Stratford Upon Avon, cette production est le fleuron de la saison 2008-2009.
Mise en scène de Tim Supple
Avec une distribution de 23 comédiens
Roger Chapman, Matthew Byam Shaw et Act Production présentent A Midsummer Night’s Dream, une production de The Dash Arts

§ Buried Child de Sam Shepard (É.-U.)
7 – 24 janvier (Première le 9 janvier)
Celui que l'on a surnommé « l'insaisissable cow-boy du théâtre américain », passe pour être un des meilleurs auteurs dramatiques américains vivants. Peu de dramaturges américains ont exercé autant d'influence que Sam Shepard sur la scène du théâtre contemporain. Ses pièces sont jouées à Broadway et off Broadway et dans tous les grands théâtres des régions américaines, ainsi que partout en Europe. Il a écrit une quarantaine de pièces, mais il est probablement surtout connu du public pour les nombreux rôles qu'il a tenus à l'écran. Sam Shepard est une véritable icône du théâtre moderne.
Buried Child, la pièce qui a lancé la carrière d'auteur dramatique de Shepard et pour laquelle il a reçu le prix Pulitzer en 1979, porte sur la famille américaine dysfonctionnelle un regard toujours aussi puissant, drôle et cinglant que lors de sa création – une récente production de Broadway a été mise en nomination pour les prix Tony.
Mise en scène de Peter Hinton
Scénographie d’Eo Sharp
Éclairages de Robert Thomson
Environnement sonore de Troy Slocum
Avec Clare Coulter, David Fox, Adrienne Gould, Randy Hughson, Alex Ivanovici, John Koensgen et un autre comédien.
Coproduction de la Compagnie du Théâtre anglais du CNA et du Leanor and Alvin Segal Theatre (Montréal)

§ The Blue Dragon de Marie Michaud et Robert Lepage
(Canada, Chine)
25 mars – 11 avril (Première le 27 mars)
Le metteur en scène, dramaturge et comédien Robert Lepage est considéré comme « l'homme de la Renaissance » du Canada. Son curriculum vitae énumère sur cinq pages et demie la liste des distinctions internationales qu'il a reçues et qui soulignent l'impact de son travail dans le monde entier et sa contribution au théâtre canadien.
Conçue en 1985, alors qu'il n'avait que 27 ans, La Trilogie des Dragons a été le chef-d’œuvre théâtral qui a propulsé la carrière de Robert Lepage sur la scène mondiale. Vingt ans plus tard, Lepage retrouve Pierre Lamontagne, le personnage principal de La Trilogie des Dragons qui, à la fin de cette pièce, quitte son pays pour aller étudier l'art en Chine. Lamontagne réapparaît au cœur de Moganshan 50, un quartier de Shanghai réputé pour l'art expérimental. Simple, ingénieuse et extrêmement visuelle, cette suite toute récente à la mythique Trilogie des Dragons permet de comprendre pourquoi Lepage est considéré par les critiques et les auditoires du monde entier comme un extraordinaire génie de la création artistique.
Le Théâtre anglais du CNA est fier de présenter cette première canadienne en langue anglaise de la nouvelle production d'Ex Machina.
Assistant metteur en scène : Félix Dagenais, Conception des décors : Michel Gauthier, Conception des accessoires : Jeanne Lapierre, Conception sonore : Jean-Sébastien Côté, Conception des éclairages : Louis-Xavier Gagnon-Lebrun, Conception des costumes : François St-Aubin, Conception vidéo : David Leclerc,
Chorégraphie : Tai Wei Foo
AVEC Marie Michaud, Robert Lepage et Tai Wei Foo
Production d’Ex Machina (Québec) en coproduction avec le Centre national des Arts du Canada, Ottawa; La Comète, Scène nationale de Châlons-en-Champagne, France; La Filature, Scène nationale de Mulhouse, France; MC2, Maison de la culture de Grenoble, France; et le Théâtre du Nouveau Monde, Montréal.
§ The Ecstasy of Rita Joe de George Ryga (Canada)
29 avril – 16 mai (Première le 1er mai)
En 1969, le Théâtre du Centre national des Arts inaugurait sa scène avec la production de The Ecstasy of Rita Joe de George Ryga. Depuis, le théâtre canadien n'a plus jamais été le même. Rita Joe, œuvre que beaucoup considèrent comme la première pièce de langue anglaise véritablement canadienne, a braqué les projecteurs sur le peuple canadien et un enjeu qui lui est propre. Le tableau était direct, puissant et dépourvu de connotations sentimentales et traçait la voie d’un théâtre canadien naissant.
Le Théâtre anglais du CNA est fier de s'associer au Western Canada Theatre (Kamloops, C.-B.) pour présenter à de nouveaux auditoires cette œuvre qui pose un regard franc sur la réalité politique.
Mise en scène d’Yvette Nolan
Coproduction de la Compagnie du Théâtre anglais du CNA et du Western Canada Theatre (Kamloops, C.-B.)
Canwest est fier de commanditer la production.
Spectacle présenté dans le cadre de la Scène Colombie-Britannique. Au printemps 2009, le Centre national des Arts du Canada présentera 600 artistes de Colombie-Britannique provenant de toutes les disciplines artistiques, sur les scènes de la capitale nationale afin de donner un échantillon de la créativité d'avant-garde et de l'énergie palpable de notre province de l'Ouest. Ne manquez pas cet événement qui se déroulera du 21 avril au 3 mai 2009! www.bcscene.ca

Au Studio :
Le Ronnie Burkett Theatre of Marionettes dans
§ BILLY TWINKLE, Requiem for a Golden Boy de Ronnie Burkett (Canada)
25 novembre – 6 décembre (Première le 27 novembre)
Originaire de Medicine Hat, Ronnie Burkett est souvent salué comme un des plus grands marionnettistes du monde pour public adulte. Inspiré, à l'âge de 7 ans, par la célèbre séquence de marionnettes du « berger solitaire » dans La Mélodie du bonheur, Ronnie Burkett cultive son art sur les scènes monde entier depuis plus de 30 ans. Il présente régulièrement ses spectacles à guichets fermés, dépassant sur le plan de la fréquentation des spectacles à succès comme Rent et Angels in America. Il a reçu de multiples récompenses dont un prix Obie, un Emmy et le Herbert Whittaker Drama Bench Award pour contribution remarquable au théâtre canadien.
Burkett est un véritable virtuose. Il écrit ses propres textes et monte en scène pour toutes ses représentations, manipulant et interprétant tous les personnages, des canetons naissants aux mères mourantes en passant par le Christ et Satan, sans parler du reste. Ses spectacles explorent toutes les facettes de la condition humaine, la souffrance, la faim, les personnages d'artistes, d'enfants, d’amants. On retrouve l'humour caractéristique et la vision de Burnett dans sa toute nouvelle création, BILLY TWINKLE, Requiem for a Golden Boy.
Spectacle créé et interprété par Ronnie Burkett
Musique de John Alcorn
Éclairages de Kevin Humphrey
Une commande du Citadel Theatre (Edmonton, Canada) avec le Centre national des Arts du Canada (Ottawa, Canada), le Vancouver East Cultural Centre (Vancouver, Canada), l’Arts Centre (Melbourne, Australie), le Sydney Opera House (Sydney, Australie), barbicanbite09 (Londres, R.-U.)

§ Belle Moral: A Natural History d’Ann-Marie MacDonald
(Canada, Écosse)
27 janvier – 14 février (Première le 29 janvier)
Cette pièce d'Ann-Marie MacDonald a remporté un tel succès lors de sa première au Festival Shaw que le festival a décidé de reprendre la production de Belle Moral: A Natural History sur sa propre scène et de la présenter en tournée. Comédienne, auteure dramatique et romancière, Ann-Marie MacDonald est connue de la plupart des amateurs de théâtre pour sa parodie de Shakespeare Good Night Desdemona (Good Morning Juliet) créée en 1988 et couronnée par le prix de théâtre du gouverneur général. Depuis, elle a publié de nombreux romans, dont le premier, Fall On Your Knees, est devenu un succès de librairie planétaire et a remporté plusieurs prix, lançant ainsi sa carrière littéraire à l'échelle internationale. « La recherche de la vérité est le moteur de toutes les œuvres de MacDonald – ses pièces, ses romans et ses livrets », fait remarquer Alisa Palmer. Toutes ses œuvres se caractérisent par un sens de l'humour intelligent, une perception fine de l'expérience humaine et un goût durable pour l'art de raconter des histoires. Belle Moral: A Natural History ne fait pas exception.
Scénographie de Judith Bowden, Éclairages de Kevin Lamotte,
Musique originale composée par Paul Sportelli, Dramaturgie de Jackie Maxwell,
Avec Bernard Behrens, Donna Belleville, Fiona Byrne, Martin Happer, Peter Hutt, Julie Martell, Jeff Meadows, Graeme Somerville
Production du Shaw Festival (Niagara on the Lake)

§ Tshepang de Lara Foot-Newton (Afrique du Sud)
10 – 21 mars (Première le 12 mars)
Lara Foot Newton – metteure en scène de théâtre, auteure et productrice sud-africaine – est reconnue à l'échelle nationale et internationale pour sa vision unique et pour le courage et l'honnêteté qui caractérisent son travail. Elle a mis en scène plus de 30 productions, dont 23 étaient de nouvelles œuvres sud-africaines, y compris The Well Being, pièce qui a remporté un immense succès et qui a été présentée devant des salles combles au Centre national des Arts en 2004. Lauréate du Programme Rolex de mentorat artistique en 2005, Lara Foot Newton a eu pour mentor sir Peter Hall. Ils ont travaillé ensemble sur la pièce Tshepang.
Basée sur l'histoire véridique et choquante du viol d'un enfant de neuf mois (« bébé Tshepang »), la pièce utilise la technique de l'art narratif africain en y ajoutant des notions psychologiques et personnelles complexes. La pièce s'inspire des diverses expériences des Sud-Africains et aborde des notions telles que l'innocence, la curiosité des médias planétaires, les accusations et contre-accusations, dans un texte empreint de simplicité brillante et de symbolisme. Si le sujet est brutal, il est traité de manière sensible et même poétique, ce qui a valu à cette production de recevoir les éloges des auditoires et des critiques du monde entier.
Mise en scène de Lara Foot Newton
Avec Mncedisi Shabangu et Kholeka Qwabe
Tshepang est produit pour duckrabbit and Mopo Productions par Lara Foot Newton/Maurice Podbrey avec la collaboration de Mannie Manim et du Baxter Theatre. La pièce a été produite à l'origine avec l'aide de Pro Helvetia, du Stockholms Stadsteater, du Baxter Theatre et du Barney Simon Memorial Trust.

Pour les familles :

§ The Changeling de Selma Lagerlöf, adapté pour la scène par Göran Tunström, dans une nouvelle traduction de Sylvia Söderlind (Suède)
8 – 17 mai (Première le 8 mai)
En dehors des pays scandinaves, Selma Lagerlöf n'est pas très connue, mais dans son pays, c'est un grand personnage. Lauréate d'un prix Nobel, ses histoires pour adultes et pour enfants prennent leur source dans la mythologie et les personnages des anciens contes folkloriques, les légendes nordiques et l'histoire. Elle a inspiré de nombreux jeunes écrivains, parmi lesquels le romancier, auteur dramatique et poète Göran Tunström dont la merveilleuse adaptation de Borbytingen ou The Changeling a servi de base à la nouvelle traduction de Sylvia Söderlind.
La pièce se déroule dans un monde habité par des paysans simples et travailleurs et par des trolls malicieux et peut-être même malveillants. Les paysans ont les cheveux blonds et la peau claire et sont des gens honnêtes; les trolls sont laids et repoussants et passent leur temps à jouer des vilains tours. Mais le monde est-il complètement noir et blanc? The Changeling est un conte de fées charmant et plein d'inventions, dans la tradition des frères Grimm, qui combine la magie et le fantastique avec juste un brin d'horreur, tout en proposant une réflexion morale.
Mise en scène de Peter Hinton
Scénographie d’Eo Sharp
Direction musicale de Randi Helmers
Avec Randi Helmers, Kris Joseph, Greg Kramer, Alix Sideris, Beverley Wolfe et un enfant dont le nom sera annoncé plus tard.
Production de la Compagnie du Théâtre anglais du Centre national des Arts.
Texte traduit pour le CNA en 2008.

Pour plus de détails sur la programmation destinée aux familles et sur la saison de théâtre, veuillez consulter la brochure de la saison.

Parallèlement aux séries Théâtre et Studio, le Théâtre anglais du Centre national des Arts continuera à présenter, au cours de la saison 2008-2009, les programmes immensément populaires suivants :

§ Celebrity Speakers Series : retour de cette série extrêmement populaire animée par Laurie Brown (CBC radio) en compagnie d'artistes canadiens – les invités de la nouvelle saison seront Peter Hinton, Robert Lepage, Graham Greene et une autre personnalité dont le nom n'a pas encore été confirmé.

§ The Ark : Unique au Canada, cet atelier extrêmement novateur de Peter Hinton examine des œuvres dramatiques et des thèmes en vue des prochaines saisons et se termine par une soirée de lectures et de chansons. Présentée en collaboration avec l'École nationale de théâtre, l'édition 2008-2009 de The Ark se penchera sur l'œuvre de l'auteur dramatique allemand Bertolt Brecht et se terminera le samedi 29 novembre.

§ The Atelier – NOUVEAU en 2008-2009
L’Atelier s'appuie sur le succès remporté par The Ark pour concentrer les ressources théâtrales en vue de l'élaboration d'une œuvre nouvelle. La première édition de l'Atelier sera consacrée à Vox Lumina, la pièce de Paula Wing.

Par ailleurs, le Théâtre anglais du CNA accueillera deux nouveaux auteurs dramatiques résidents – Carol Cece Anderson et Joseph A. Dandurand – au cours de la saison 2008-2009, dans le cadre du programme Playwrights in Residence et poursuivra son important programme de recherche et développement, en partenariat avec le Playwrights’ Workshop Montreal : The Tadoussac Playwrights’ Residence. Pour plus de renseignements sur ces deux programmes clés du Théâtre anglais du CNA, prière de consulter la section « Passeport » de la brochure de la saison.

Le programme Playwrights in Residence est rendu possible grâce à l'aide de la section Théâtre, du Secrétariat des arts autochtones et du Bureau de l'équité du Conseil des Arts du Canada.

Nous poursuivrons aussi nos programmes pour les jeunes, notamment le populaire Club étudiants destiné aux amateurs de théâtre de 16 à 22 ans (voir les détails à la page 29) et les Kids’ Saturday Theatre Workshops, nos ateliers de théâtre amusants et instructifs du samedi. Pendant que leurs parents sont au théâtre, les enfants peuvent prendre part à ces ateliers qui s'inspirent directement de la pièce à laquelle assistent leurs parents au même moment (détails à la page 27).

Au cours de la saison 2008-2009, le Théâtre anglais continuera à offrir à ses auditoires la possibilité de prendre part à d'autres activités présentées par leur théâtre :

Hinterviews : cette série de plus en plus populaire de rencontres de Peter Hinton avec un artiste invité, continuera d'offrir au public la possibilité de rencontrer dans une ambiance détendue les artistes qu’il applaudit sur scène, afin de mieux les connaître et de s'informer. Les Hinterviews sont disponibles en balados sur itunes et sur le site Web du CNA.
Répliques : ces séances de questions après le spectacle permettent aux spectateurs des séries Studio et Théâtre de poser directement des questions aux artistes qu’ils viennent de voir sur scène;
Contribution volontaire : les spectateurs sont de plus en plus nombreux à choisir d'assister aux répétitions générales de certaines productions de la saison en versant une contribution volontaire qu'ils déterminent eux-mêmes selon leurs moyens. (On recommande une contribution de 10 $);
De remarquables rubriques sur le Web proposant des informations complémentaires, des suggestions de lecture, des illustrations et beaucoup d'autres renseignements.
eStages – le bulletin électronique du Théâtre anglais du CNA.

Les abonnements à la saison du Théâtre anglais CNA sont actuellement en vente sur le site www.nac-cna.ca ou par téléphone au (613) 947-7000, poste 620.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon