Le roman Nikolski remporte la compétition Canada Reads 2010

Catégories:

Au terme de cinq jours de débats animés, le roman de Nicolas Dickner, Nikolski (Alto), traduit par Lazer Lederhendler, a remporté les honneurs de la compétition (l’équivalent du Combat des livres au Canada anglais) et se voit consacré œuvre de fiction canadienne incontournable.

En l’emportant contre The Jade Peony (La Pivoine de jade, XYZ) de Wayson Choy au vote final, Nikolski (Vintage/Random House of Canada) a également eu le dessus sur Good to a Fault de Marina Endicott (traduction française à paraître chez Boréal), ainsi que sur Generation X de Douglas Coupland (10/18) et Fall on Your Knees d’Ann-Marie MacDonald (Un parfum de cèdre, Flammarion Québec), les autres meilleurs vendeurs éliminés en début de semaine.

Défendu avec passion par l’auteur et commentateur culturel Michel Vézina, le roman Nikolski suit le périple de trois jeunes francophones originaires de différentes régions du Canada et dont les destins se croisent à Montréal.

Premier roman de Dickner, Nikolski a été publié en 2005 et a remporté, entre autres, le Prix des libraires du Québec. La traduction anglaise, parue en 2008 et récipiendaire du Prix littéraire du Gouverneur général (catégorie traduction), avait reçu un bel accueil critique au Canada anglais avant que le livre ne soit retenu pour participer à Canada Reads.

« Je suis très surpris d’avoir gagné, étant donné la qualité des autres romans et le calibre des personnes qui les défendaient, a déclaré Michel Vézina. J’ai su dès le départ que Nikolski était une oeuvre puissante qui avait toutes les qualités nécessaires pour gagner. Je suis heureux que Canada Reads fasse découvrir de si bons livres et de si talentueux auteurs aux Canadiens. »

« Je suis très content, bien sûr, a ajouté Nicolas Dickner. C’est fantastique de savoir que le livre aura une deuxième chance d’attirer l’attention des lecteurs.

Je suis aussi très fier que Michel Vézina ait décidé de défendre mon livre – il est un lecteur passionné. L’ardeur qu’il a mise à défendre ce roman fait vraiment chaud au coeur. »

La compétition Canada Reads est une occasion unique de relancer la promotion d’un livre qui devient souvent un best-seller. L’année dernière, The Book of Negroes de Lawrence Hill s’est écoulé à 300 000 exemplaires, ce qui constitue un record.

En moyenne, de 20 000 à 40 000 exemplaires du livre gagnant sont vendus. C’est la troisième fois qu’un auteur québécois remporte cette compétition. Prochain épisode d’Hubert Aquin et Volkswagen Blues de Jacques Poulin ont été couronnés respectivement en 2003 et en 2005.

Les Éditions Alto tiennent à féliciter Nicolas Dickner et Michel Vézina pour leur victoire à la compétition Canada Reads.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon