Le pianiste Gérard Hébert est mort

Catégories:

Je tenais à vous informer du décès du pianiste de jazz Gérard Hébert survenu hier soir le 5 avril à sa résidence de Beauport. Dans les années 1970 il a formé le trio de jazz Gérard Hébert avec Vic Angelillo et Phil Gagnon. Il a accompagné au piano entre autre Ginette Reno et Gilles Vigneault . Il a bien connu Gérard Thibault dans les années du cabaret Chez Gérard à Québec.

Il a également joué pendant plusieurs années à l'Hotel Le Clarendon à Québec faisant un grand succès de leurs soirées de jazz. Il a joué également au Palais Montcalm etc...

Gérard était un grand musicien, un grand pianiste et un grand Québécois.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

Décès de mon oncle, Gérard Hébert

C'est vrai que Gérard Hébert était un musicien fantastique. Sa musique avait le pouvoir de faire vibrer tous les gens qui ont eu le bonheur de l'entendre.

Mais au-delà du merveilleux musicien qu'il était, c'était d'abord et avant tout un homme très attachant, doté d'une intelligence et d'une subtilité hors du commun, d'un humour vif (parfois tranchant) et d'un courage à toute épreuve.

Vous allez tellement me manquer, mon oncle. Je vous aime infiniment.

Saluez toute la gang en haut et dites-leur que je les aime.

Nathalie
XXXX

Gérard Hébert

C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris le déces de Gérard.Comme il avait jamais appris à lire la musiques,il avait développé une oreille exceptionelle.
J'ai accompagné à plusieurs reprise des spectacle avec lui au Motel Hélêne au début des années 70 et à la répetitions quand les artistes appennait que il savait pas lire la musique ils était découragé.Finallement aprés une demi-heure,Gérard jouait le spectacle mieux que les autres.
C'était un plaisir un honneur d'avoir travaillé avec lui.

Robert(Bob) Angelillo

Salut Gérard

J'ai eu l'occasion de jouer avec Gérard, ce fut une expérience extraordinaire.
Compétent, enjoué et d'une lucidité à toute épreuve.
Humoriste subtil et improvisateur expert.
Tous mes camarades musiciens en gardent un souvenir inoubliable.
Salut Gérard et bon Jam en haut,
Merci de m'avoir permis de jouer avec toi...
J'en ressortais grandi en chaque occasion.
Yvon drummer Gobeil

Au revoir Gérard

Ta lutte est terminée mon Gérard. Ton courage et ta soif de vivre m’ont toujours impressionné.

Que de souvenirs nous avons partagés ensemble avec Vic Angelilo. Tu m’a appris à faire du jazz avec émotion et pour ça, je t’en serai toujours reconnaissant. Avec Vic, nous formions LE trio de jazz. Quelle fierté pour moi.

Si tu rencontres Vic, là où tu t’en vas, dis-lui SALUT de ma part et faites un petit «jam» à ma santé.

Salut Gérard.

Au revoir Gérard

Ta lutte est terminée mon Gérard. Ton courage et ta soif de vivre m’ont toujours impressionné.

Que de souvenirs nous avons partagés ensemble avec Vic Angelilo. Tu m’a appris à faire du jazz avec émotion et pour ça, je t’en serai toujours reconnaissant. Avec Vic, nous formions LE trio de jazz. Quelle fierté pour moi.

Si tu rencontres Vic, là où tu t’en vas, dis-lui SALUT de ma part et faites un petit «jam» à ma santé.

Salut Gérard.

Départ de Oncle Gérard

Bon voyage oncle Gérard,

Quel grand pianiste, imaginez le talent qu'il avait car, avec le problème aux yeux qu'il avait, il jouait sans partition alors imaginez l'oreille qu'il avait. Il a accompagné plein de noms comme Ginette Reno, Claude Blanchard, Gilles Vigneault et j'en passe.

Je veux rendre hommage surtout à mon oncle, à la personne qui avait un opinion qu'on écoutait et surtout qu'on respectait. Jusqu'à la fin, il avait la force de vivre.

Quel beau jour de l'an vous m'avez donné car j'ai eu le privilège de le passer avec vous et les miens.

A Rubis; nous serons toujours là pour toi.

Merci beaucoup d'avoir été là et à la prochaine.

Nathalie Hébert

DÉCÈS DE GÉRARD HÉBERT, QUELLE PERTE

CE MOMENT TANT REDOUTÉ EST ARRIVÉ. AUSSI GAGNANT ÉTAIT-IL, IL EN A DÉCIDÉ AINSI. CET HOMME AU POTENTIEL INFINI (après s'être accompli pleinement sur terre) EST PARTI POUR REJOINDRE LA SÉRÉNITÉ. ONCLE GÉRARD, JE VEUX VOUS LE REDIRE (je vous l'ai répété de votre vivant) JE VOUS AIME. VOUS ÉTIEZ UN ÊTRE, UN MUSICIEN EXCEPTIONNEL. MERCI À CEUX QUI ONT EU LA PRÉSENCE D'ESPRIT DE VOUS HONNORER DE VOTRE VIVANT...CHAPEAU, MONSIEUR HÉBERT. MARIE. XXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Au revoir Gérard

C'est maman qui doit être contente de retrouver son frère et ami. Vous avez dû tellement y manquer. J'image que vous avez déjà repris vos parties de YUM.

Bon voyage, je vous aime beaucoup.

Louise,
La fille de Rita

Ami Gérard!

Tu es parti... Tu rejoins le band là-haut... Gaston Rochon mon amour parti trop tôt (ça fera 10 ans cette année), Vic aussi, Henri aussi, Sylvain Lelièvre aussi... Chaque fois que nous allions à Québec, on regardait les pages de spectacles dans les journaux. Si ton nom apparaissait, on allait vite t'endentre jouer... Quels plaisirs que ces soirées jazzie en ta compagnie musicale! Souvenirs heureux, complicité de pianistes et amitié sincère.
J'offre mes condoléances à tous les tiens, à Pierre que j'ai plus connu.
Les mots du coeur
Danièle Pettigrew, Clarenceville, Qc

Bon ben on se revoit à un

Bon ben on se revoit à un autre moment Gérard...
La dernière fois c'était en 86? Camps musical de Métabetchuan avec Denis Nolin, Vincent Marchessault et mon prof de sax Marcel Lapointe.
Tout un spectacle!
Je me souviendrai toujours lorsque vous avez joué «My Song». Tout un solo de piano... puis rejoint par les autres après ta montée en «émotion musicale» (Bien "meilleure" que la version originale que j'avais écouté par après!)
Bravo et merci.
Pascal Boudreault

Pages

Ajouter un commentaire