Le nouvel EP de Tristan Malavoy maintenant disponible

Catégories

Début de l'événement

Image

Tristan Malavoy

L’éclat de l’or, on l’aperçoit, on le perd de vue, on y croit, on n’y croit plus. Il nous surprend dans les moments les plus improbables. C’est de cet éclair magnifique et fuyant, parfois mirage, parfois repère, que nous parle Tristan Malavoy dans les cinq titres de son nouvel EP disponible dès aujourd'hui.

Ça commence avec Étoile polaire, un duo enregistré avec Ingrid St-Pierre qui évoque ces rencontres rares, ces complicités qui deviennent des phares dans un monde où tout bouge si vite.

Si tout nous fuit, que tout s’en va
Si les jours glissent entre nos doigts
Reste, reste là
Si on navigue à jamais tout seul
Dans l’incertain de l’univers
Sois mon étoile polaire

Il y a aussi Laisse-moi rire, Le lac aux Castors, Peinture à numérosextrait lancé au début de l’été –, chaque pièce pointant à sa façon ce qui vient et ce qui va, les sentiments comme les convictions. Puis il y a la chanson-titre, écho à ces pépites de sens et de poésie qui, souvent sans crier gare, viennent éclairer nos vies contemporaines.

Ça te prend, ça te prend, te soulève
Ça te fait vivre fort
Toi qui errais sur la grève
Ça te prend, ça te prend, te relève
Toi qui ne voyais plus même en rêve
L’éclat de l’or

L’éclat de l’or est servi par la réalisation raffinée d’Alexis Martin, par des arrangements cosignés par Alexis, Tristan et Yves Labonté (claviers, basse) et par les lumineuses partitions de cordes, cuivres et bois imaginées par François Richard. Aussi du voyage : Simon Godin (guitares), Zoé Dumais (violon), Guillaume Bourque (clarinette, clarinette basse), David Carbonneau (trompette, flugelhorn) et Ghyslain Luc Lavigne (prise de son et mixage).

Écoutez L'éclat de l'or:
https://orcd.co/eclatdelor

Crédit photo : Marjorie Guindon

Couverture de l'EP «L'Éclat de l'or» de Tristan Malavoy