Le Musée McCord acquiert une oeuvre de Kent Monkman

Catégories

Montréal, le 10 novembre 2014 – L’année 2014 n’est pas encore terminée et pourtant elle s’annonce comme l’une des plus fastes qu’ait connue le Musée McCord. « L’année 2014 est une année dont il faut se réjouir tout particulièrement», a annoncé Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée McCord. « Les expositions estivales – Musique - le Québec de Charlebois à Arcadre Fire, Bens, le légendaire déli – la présentation sur la rue McGill College d’Harry Sutcliffe, flâneur dans Montréal, et les activités offertes rue Victoria, ont attiré plus d’un million de personnes ». C’est la première fois qu’une telle visibilité est atteinte par l’institution.

D’autre part, le Musée McCord vient de faire l’acquisition de Bienvenue à l’atelier : une allégorie de la réflexion artistique et de la transformation, une œuvre de l’artiste canadien de descendance crie de renommée internationale, Kent Monkman. L’œuvre a été créée en 2013, dans le cadre de son programme Artiste en résidence, et exposée du 30 janvier au 1er juin 2014. Le 12 mars 2014, le Musée lançait une campagne de mobilisation, invitant les Montréalais et les amis du Musée à l’aider à amasser les fonds nécessaires pour l’achat du tableau. La réponse a été très favorable et l’œuvre est désormais intégrée dans les salles de Montréal – Points de vue, une exposition réalisée à partir de la collection permanente du Musée. « Nous sommes particulièrement heureux de cette acquisition, a déclaré Suzanne Sauvage, Cette œuvre est non seulement une allégorie de la pratique artistique mais aussi une forme d’hommage à Montréal et à notre formidable collection d’Archives photographiques Notman dans laquelle Kent Monkman a puisé son inspiration. Elle témoigne également de la générosité de nos donateurs et je tiens à leur exprimer notre profonde gratitude. »

L’œuvre Bienvenue à l’atelier, un tableau de 7,3 m (24 pi) de long sur 1,8 m (6 pi) de haut, fait référence au célèbre tableau de Gustave Courbet, L’Atelier du peintre. Allégorie réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique et morale (1855), considéré par plusieurs comme un manifeste du réalisme au 19e siècle.

Par ailleurs, le Musée accueillera, en mai 2015, en première nord-américaine, une grande exposition rétrospective organisée par le Victoria & Albert Museum de Londres consacrée au très célèbre photographe de mode Horst P. Horst, dans laquelle figureront également plusieurs robes de haute couture, certaines d’entre elles provenant de la riche collection Costume et Textiles du Musée McCord.