Le Mondial des cidres de glace : une tradition à Rougemont qui s'agrandit!

Catégories

Image

En fin de semaine dernière, du 14 au 16 février, se déroulait la 7e édition du Mondial des cidres de glace à Rougemont. Plusieurs producteurs québécois et même du Vermont étaient présents afin de nous partager ce produit du terroir qui fait la fierté de notre belle province à l’internationale.

Produit du terroir à réputation internationale

Le Mondial des cidres de glace a pris forme à Rougemont il y a de cela 7 ans pour une raison bien particulière. En effet, le cidre est produit et connu un peu partout dans le monde, mais ce n’est qu’ici sur les terres gelées québécoises que l’art du cidre ‘’de glace’’ a vu le jour. Le climat hivernal est parfait pour concevoir ce produit qui se déguste doucement à chaque gorgée entamée.

Les artisans du Vermont ont donc pris exemple sur nos méthodes officielles québécoises, afin de concevoir leur cidre de glace. « Ça en dit long sur notre savoir-faire reconnu internationalement dans le domaine ! », comme le dit si bien Véronique Rivest, porte-parole et élue Meilleure sommelière du Canada et des Amériques en 2012.

Compte-tenu que c’est un cadeau que l’on se plait à donner, cela justifie sa distribution dans divers pays. On pense entre autres à Neige qui est distribué dans plus de 20 pays, ainsi qu’au Domaine Pinnacle dans exactement 53 pays pour n’en nommer que quelques-uns.

Comment fait-on le cidre de glace?

Il y a deux procédés lorsque l’on fait le cidre de glace : la cryoconcentration et la cryoextraction. Certains vous diront que la cryoextraction consiste au fait de cueillir les pommes gelées directement dans l’arbre pour en extraire le jus par la suite. En fait, si l’on se fie à l’explication de la Face cachée de la pomme, la cryoextraction impliquerait simplement le procédé de presser la pomme lorsque celle-ci est gelée. Cette façon de faire peut donc être faite autant à l’automne qu’à l’hiver. Cependant, le goût peut différer selon le moment de la récolte.

Qu’est-ce qui influence le goût des divers cidres de glace?

Premièrement, il y a le degré d’acidité. Plus l’acidité se fait présent dans le cidre, moins ce dernier vous paraîtra sucré. Les méthodes employées pour concentrer les sucres, soient la cryoconcentration et la cryoextraction, sont les mêmes que celles pour concentrer l’acidité. Certains seront donc porter à dire que plus le fruit a gelé, plus il sera acide et moins le goût sucré sera développé.

Un autre aspect à tenir en compte est la surmaturation du fruit. En laissant la pomme gelée longuement sous le froid et les vents hivernaux cette dernière atteindra ce qu’on appelle la surmaturation ce qui lui permettra de développer d’autres profils aromatiques. Par exemple, le produit Neige-récolte d’hiver-cidre de glace 2012 qui a gagné la médaille d’or cette année, détient divers arômes fruités dont l’abricot et la poire, en plus du goût de la pomme.

Parmi les gagnants de cette 7e édition, on compte également la cidrerie Michel Jodoin. Le cidre de glace 2012 ayant remporté la médaille d’or est sans aucun doute excellent, mais je dois dire que c’est leur cidre de glace rosé qui vaut vraiment le détour! Celui-ci est une première mondiale, exclusif à la cidrerie Michel Jodoin. Il doit cette couleur rose à la chaire de la pomme utilisée, soit la Geneva. On dénote un ton sucré et surette tout à la fois qui s’amalgament bien ensemble.

…et comme accompagnements?

On se demande souvent quoi manger en buvant du cidre de glace, car on ne veut pas que ce soit trop sucré comme mariage. Le Domaine Pinnacle a pensé à vous et vous offre un guide de recettes aromatiques Saveurs d’ici pour savourer avec brio ce joyau du terroir. Retrouvez-le ici : http://domainepinnacle.com/accords-aromatiques/recettes-aromatiques/

Possibilités de visites des cidreries

Finalement, pour les curieux qui désirent voir la production de près, on vous recommande la visite des différentes cidreries. En hiver, il est préférable de réserver directement sur le site internet de chacun des producteurs. Voici le lien de quelques-uns d’entre eux :

Hall Home Place-Vermont : www.hallhomeplace.com
Domaine Pinnacle : http://domainepinnacle.com/le-domaine-pinnacle/la-boutique/
Michel Jodoin : www.micheljodoin.ca
La face cachée de la pomme-Neige : http://www.lafacecachee.com/contacts.html

Autres articles que vous pourriez aimer:
Bulles de neige: un produit local à décvourir: http://patwhite.com/node/16968
4 bières hivernales délicieuses à déguster au Benelux de Verdun: http://patwhite.com/node/16995
Une brasserie québécoise + trois de leurs bières + un conteur = le bonheur total : http://patwhite.com/node/12575