Le MBAM au cœur de l’histoire avec les familles Jorisch et Spiro

Catégories

Image

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) est aujourd’hui au carrefour de plusieurs destins et au cœur de l’histoire de différentes familles avec le don, la restitution et l’acquisition de trois tableaux à l’historique remarquable. En effet, à l'occasion de la présidence du Canada en 2013 de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (AIMH), en présence des familles, des amis, et des partenaires du Musée ainsi que du ministre des Affaires Internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec et ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, du maire de Montréal Michael Applebaum et du nouveau président du conseil du AIMH, le Dr. Mario Silva, le MBAM a souhaité souligner la mémoire des disparus lors d’une cérémonie qui s’est déroulée dans sa salle de concert Bourgie, au son du luth de Sylvain Bergeron.

D’un côté, un tableau, anciennement spolié lors de l’Anschluss puis restitué dernièrement à ses descendants, est aujourd’hui offert au Musée en l’honneur de Montréal, la ville refuge de tant de tragédies grâce à la générosité de la famille Jorisch. Ce tableau fut confisqué à Amalie Redlich dans l’Autriche nazie. Il s’agit des Enfants rentrant de l’école du peintre autrichien le plus important de l’époque Biedermeier, Ferdinand Georg Waldmüller.

De l’autre, le Musée remet Le Duo par le maître de l’école caravagesque d’Utrecht, Gerrit van Honthorst, à la famille Spiro dont les aïeux Ellen et Bruno furent privés lors d'une vente forcée en Allemagne.

Enfin, un portrait de fantaisie du même artiste acquis par le Musée à la récente foire d’art de Maastricht, également sur un thème musical et daté de la même année, Femme accordant un luth, est dédicacé en hommage à la famille Spiro.

--
Source: MBAM