Le FNC clôt sa 42e édition

Catégories

Image

Heli

Le Festival du nouveau cinéma a récompensé samedi dernier les courts et longs-métrages de la programmation s’étant démarqués.

Pour sa 42e édition, le jury de la compétition internationale rassemblait la réalisatrice Louise Archambault (Gabrielle, 2013), la comédienne Violette Chauvreau (Laurence Anyways, 2012), le producteur Pierre Even (C.R.A.Z.Y, 2005), le traducteur Robert Gray (Amour, 2012) ainsi que le réalisateur Daniel Grou aussi connu sous le nom de Podz.

Le jury a élu le film Heli de Amat Escalante comme gagnant du prix de la Louve d’Or. Le film Heli est une histoire d’amour impossible entre une jeune fille et un policier. Leur point commun? La drogue, mais pas dans les mêmes circonstances…

Il a aussi accordé une mention spéciale au film L’inconnu du lac de Alain Guiraudie. L’inconnu du lac est un film français où une histoire d’amour passionnée se développe entre deux hommes inconnus au cours de leurs vacances d’été.

Y aurait-il eu un faible pour les histoires d’amour complexes de la part du jury ?

Le prix du jury est décerné à In Bloom de Nana Ekvtimishvili et Simon Gross. Tandis que le prix de l’innovation est attribué à Miss violence de Alexandros Avranas. Le prix d’interprétation pour la meilleure performance d’acteur ou d’actrice (dans la compétition internationale toujours) est revenu à Samantha Castillo dans Pelo malo de Marana Rondon. Et puis, le film L’escale également de Kaveh Bakhtiari a reçu le prix de L’Association Québécoise des Critiques de Cinéma pour le meilleur long métrage.

Du côté de la section Focus, le jury regroupait Sophie Bourdon, le producteur Georges Goldenstern, Vanya Kaludjercic, le directeur de la photographie Michel La Veaux (Trois temps après la mort d’Anna, 2010) et le réalisateur Sébastien Pilote (Le Vendeur, 2011).

C’est Gerontophilia de Bruce LaBruce qui remporte le prix du meilleur long métrage, et Diego Star de Frederick Pelletier sort avec le prix spécial du Jury.Également, le prix de la meilleure performance est donné à Isaka Sawadogo pour sa performance dans Diego Star et avec raison!

Grande joie aussi pour le court-métrage Malody de Phillip Barker qui remporte le prix créativité de MAtv.
Pour voir tous les gagnants des différentes sections de la programmation, je vous invite à jeter un coup d’œil au site du festival!

À l’année prochaine…