Le festival Orientalys arrive au Quai Jacques Cartier

Catégories

Début de l'événement

Image

La scène Loto- Québec accueillera 6 spectacles de musiques classiques du Maghreb, via la participation du chanteur Labess, Cheb Fayçal et des groupes Berbanya et Fath Allah qui revisiteront des musiques allant du Raï, à l’électro gnawa en passant par des influences arabo-gitanes. Dans le même temps, le public montréalais pourra profiter des prestations de Franky Selector et de Gypsy Kumbia Folklorico, qui feront, pour l’un, voyager dans le temps grâce à des mélodies aux sons groovy et pour l’autre, prendre un avion destination Bogota.

La scène TD présentera une programmation haute en couleurs, à l'image des traditions culturelles. Les sonorités gitanes du groupe Impulso Flamenco et Gorkata, les lyriques de Tobe Taybi et OneNessa, les danses japonaises de la compagnie Komachi et les histoires juives chantées et enchantées d’Helene Engel, subjugueront les yeux et les oreilles du public. La Troupe Zed mettra feu à la scène, pendant que les rythmes des tambours de Tit Fanfare et des percussions vietnamiennes battront encore et toujours plus fort. Bangladesh et Fath-Allah s'accorderont pour faire découvrir le florilège des musiques traditionnelles de leur pays. L’empire du milieu se verra représenter par deux compagnies, le spectacle chinois et Chines Lion dance. Enfin, comme l’an dernier, les compagnies Sanaa dance et Al Helem mettront à l’honneur les danses ancestrales et complexes asiatiques et proche-orientales. Taala dance ne sera pas sans reste non plus.

Le festival Orientalys, c’est aussi des ateliers gratuits de broderies, percussions, contes orientaux, jeux de société, habillement, cours de langues et autres activités pour grands et petits.