Le Festival International du Blues de Tremblant fait les choses en grand avec des légendes du blues‏

Catégories

Pour son 20e anniversaire, le Festival International du Blues de Tremblant fait les choses en grand avec des légendes du blues et des découvertes des quatre coins du monde

Ronnie Earl, James Cotton, Jimmie Vaughan, Jonas et compagnie débarquent à Tremblant du 5 au 14 juillet.

Le Festival international du blues de Tremblant (FIBT) est sans contredit l’événement blues de l’année en Amérique du Nord ! Du 5 au 14 juillet prochains, le Festival célèbre ses 20 ans et présente pour l’occasion une programmation gratuite digne des plus grands festivals dans le monde. Pendant 10 jours, cette manifestation musicale unique accueillera – parfois sur la même scène – des légendes du blues et des révélations canadiennes et internationales, ainsi que 20 des chouchous du public des dernières éditions et plusieurs invités surprises dans le cadre magique et accessible du Mont-Tremblant.

« Nous avons travaillé fort pour présenter un programme digne du 20e anniversaire du Festival et nous sommes extrêmement honorés que tant d’artistes de renom aient accepté de le fêter avec nous », indique Pierre Bertrand, directeur général de l’Association de villégiature Tremblant. « Chacun des 10 jours du Festival sera un événement en soi, avec au moins un grand nom tous les soirs et une multitude de spectacles en plein air ou dans les bars du village piétonnier, qui permettront au public d’apprécier le blues dans toute sa diversité, notamment avec des spectacles à saveur Motown, funk, soul et rock ».

Bêtes de scène…:

Entre autres têtes d’affiche, le FIBT recevra Ronnie Earl, une exclusivité du Festival, puisque le guitariste virtuose et membre fondateur de Roomful of Blues ne se produit plus que très rarement sur scène depuis quelques années. Les festivaliers pourront aussi entendre le légendaire harmoniciste et chanteur James Cotton, qui a entre autres accompagné Muddy Waters, BB King, Big Mama Thornton, Sonny Boy Williamson, Santana et Steve Miller, Jimmie Vaughan, membre fondateur du mythique groupe Fabulous Thunderbirds et frère aîné du non moins illustre Stevie Ray Vaughan, le Powder Blues Band, le groupe de blues le plus célèbre du Canada, l’accordéoniste et chanteur Buckwheat Zydeco, maître incontesté du « zydeco », la musique créole louisianaise, le soulman Jarvis Church, ex-membre du groupe The Philosopher’s Kings, dans un hommage à Sam Cooke, et le très charismatique Jonas, l’un des enfants chéris du FIBT, qui arrive avec son nouvel album intitulé Jonas and the Massive Attraction.

… Et jeunes loups:

Le Festival fait aussi place à la nouvelle génération, avec de nouveaux noms et des artistes confirmés comme le groupe King King, lauréat des prix du meilleur groupe et du meilleur album de blues aux British Blues Awards 2012, « Big Bill » Morganfield, fils du légendaire Muddy Waters, The Slide Brothers, un projet de Robert Randolphe qui réunit trois monstres sacrés de la Pedal Steel Guitar, Jonathon « Boogie » Long, guitariste virtuose et gagnant du concours « King of Blues » du Guitar Center de Memphis, Quinn Sullivan, un jeune prodige de la guitare de 14 ans et protégé de Buddy Guy qui a notamment fait la première partie de BB King, Joe Robinson, autre surdoué de la guitare et gagnant d’Australia’s Got Talent en 2008, le très talentueux Steve Hill, qui vient de remporter le prix du meilleur album autoproduit à l’International Blues Challenge, Steve Strongman, gagnant des prix Maple Blues du meilleur album et du meilleur guitariste de la SOCAN, l’excellent Ben Racine, l’une des révélations blues des dernières années au Canada, Big Sam’s Funky Nation, un groupe de funk urbain de la Nouvelle-Orléans connu pour son énergie contagieuse, le Stooges Brass Band, une fanfare plusieurs fois primée qui réinvente les cuivres en y intégrant des tonalités jazz, funk et hip hop, ou encore Bonerama, un groupe joyeusement iconoclaste qui transcende les frontières du « brass band » en reprenant des morceaux de Led Zeppelin, de Jimmy Hendrix ou du Edgar Winter Group… au trombone !

Un Festival qui fait sa marque au-delà des frontières:

C’est d’ailleurs la convivialité du FIBT, tout autant que la qualité de sa programmation, ses 150 spectacles gratuits et son cadre enchanteur, qui a été récompensée le 1er février dernier par un Keeping the Blues Alive Award (catégorie « Festival international ») de la Blues Foundation. « Ce prix reconnaît la dimension internationale du FIBT et sa place parmi les grands festivals de blues en Amérique du Nord », souligne Pierre Bertrand.

Le blues dans tous ses états:

De plus, pour une septième année consécutive, le FIBT organise son fameux « Sommet acoustique » à la Place Saint-Bernard, qui accueillera plusieurs des vedettes du Festival ainsi qu’un invité surprise pour des improvisations acoustiques de très grande qualité. Les festivaliers pourront également participer à des ateliers musicaux animés par des artistes réputés, dont celui du célèbre harmoniciste et fabricant d’harmonicas Lee Oskar, dont la marque célèbre cette année son 30e anniversaire. À cette occasion, Lee enseignera un air de blues aux participants, qui auront ensuite l’occasion de l’interpréter en public lors d’une immense « jam session » à la Place Saint-Bernard. Plusieurs bluesmen bien connus tels que Steve Hill, Mighty Mo Rogers et Alan Nimmo, notamment, joueront également les professeurs de musique tout au long du Festival. « Pour le public, ces ateliers sont une occasion unique de côtoyer les artistes de près dans un cadre intimiste, d’interagir avec eux et de les découvrir, eux et leur musique, sous une autre facette », explique Pierre Bertrand. « C’est une composante à laquelle nous tenons énormément et qui nous distingue des autres festivals de blues en Amérique du Nord. »

Un mot sur nos partenaires:

Pour une 14e année consécutive, Volkswagen est heureuse de présenter le Festival International du Blues de Tremblant. À l’occasion du 20e anniversaire du Festival, Volkswagen sera de la fête avec de nombreuses activités et de surprises. Le Festival tient également à remercier ses fiers partenaires : la Société des alcools du Québec, la Ville de Mont-Tremblant, Tourisme Québec et Desjardins.

--

Source: Ping Communication