Le festival de films LGBT image+nation est de retour

Catégories

Début de l'événement

Image

image+nation

image+nation, le festival de films LGBT actif depuis le plus longtemps au Canada, est de retour pour un autre dix jours de festivités avec le meilleur du cinéma LGBT venant de partout autour du globe.

Du 20 au 30 novembre, Image+Nation va amener à Montréal la crème du cinéma LGBT pour une 27e année consécutive. Composé de puissants documentaires sans faille, de créations artistiques magnifiquement filmées, de comédies délirantes et bien plus, Image+Nation 27 a quelque chose pour tout les goûts. Et, comme petite gâterie exotique cette année, Image+Nation présente "Les Nouvelles Voix Latines", un volet du festival dédié au cinéma LGBT venant d'Amérique Latine. Cité par Charlie Boudreau, directrice du festival: ""Les Nouvelles Voix Latines" sont une addition bienvenue au festival cette année, en complément de notre superbe programmation traditonnelle. Nous sommes fiers de rendre Image+Nation en plate-forme pour raconter de maintes histoires sur les vies et milieux de l'univers LGBT venant des quatre coins de la planète."

Plus près de chez nous, Image+Nation est encore fier de présenter un étalage du fabuleux talent canadien et québécois. Mettant en vedette en première au Canada-Est Two 4 One de Maureen Bradley, XYZ - un documentaire foudroyant explorant les hauts et les bas de la transformation de femme en homme, la délirante comédie dépravée Guidance, ainsi que Queerment Québec programme, une série de courts-métrages locaux. Selon Katherine Setzer, directrice à la programmation d'Image+Nation: "Même si nous adorons diffuser des films incroyables venant de partout, c'est aussi une grande responsabilité pour nous de supporter les réalisations locales et le talent qui est à nos portes. Et ce sont tous des films fantastiques, peu importe leur origine."

Avec virtuellement une diversité sans rivale, Image+Nation 27 nous livre une impressionnante liste internationale de réalités gaies. En vedette: le drame suédois Something Must Break, Boys de Mischa Kemp (Hollande), le succès du Festival de Sundance Appropriate Behaviour, le portrait russe d'une société déchirée Winter Journey, le primé docudrame Suisse The Circle, et Out In The Night de Blair Doroshwalter, à propos de celles que l'on connaît comme les New Jersey 4.

OUVERTURE ET CLOTURE

Ouverture – The Way He Looks, (Hoje eu Quero Voltar Sozinho) Jeudi 20 Novembre, Cinéma Imperial, 19h30: Portugais avec sous-titres français

Accompagnée de la musique entraînante de Belle and Sebastian, cette fable euphorique et ensoleillée sur le passage à l’âge adulte – qui a fait sensation au Festival du film de Berlin en 2014, où il a remporté le prix Teddy – a quelque chose d’unique. Pris entre des voyous qui l’intimident et des parents surprotecteurs, Leonardo passe ses journées avec sa meilleure amie Giovana, qui le traîne partout en ville. La cécité a toujours été un inconvénient pour Leonardo, mais son angoisse existentielle d’adolescent est apaisée lorsque le beau Gabriel à la voix douce refuse les avances des filles pour pouvoir se retrouver avec lui après l’école. Plus ils passent de temps ensemble et plus leur attirance mutuelle devient palpable, non seulement pour eux, mais aussi pour Giovana, qui se sent rejetée. À mesure que les pressions de leur entourage s’intensifient et les poussent à retourner gentiment dans leur case sociale respective, les deux garçons doivent décider s’ils vont ignorer leurs sentiments ou finalement s’avouer leur amour. Tout au long du film, Ribeiro est superbement à l’écoute des tempéraments de ses personnages, captant leurs sautes d’humeur à la perfection. The Way He Looks est chaleureux, drôle et remarquablement bien interprété, et l’un des meilleurs films sur l’amour entre garçons depuis Beautiful Thing.

Clôture – Guilda, elle est bien dans ma peau, Dimanche 30 Novembre, Cinéma Imperial, 20h: français

Les mots semblent manquer pour décrire Jean Guilda : comédien, chanteur, costumier novateur, maître du maquillage, travesti hors du commun. Le meilleur terme serait toutefois le plus simple : artiste. Élégamment talentueux et totalement révolutionnaire, Guilda – son nom de scène évoque son vrai nom ainsi que le rôle de Gilda, cette dame indomptable jouée par Rita Hayworth – a honoré de sa présence les scènes et les écrans de la France et du Québec pendant des décennies. Après s’être établi à Montréal en 1955 où il habitera jusqu’à sa mort 2012, il a contribué à l’introduction au Québec du monde fabuleux du travestissement, abordant son art avec dignité et dans un esprit de pionnier. Au-delà d’une célébration de cet artiste irremplaçable, Guilda rend hommage au monde autrefois florissant des cabarets de Montréal – c’est une lettre d’amour à la ville, un salut à une époque trépidante et un rappel de l’importance d’être soi-même. Documentaire à la fois émouvant et exaltant, Guilda suit le parcours spectaculaire d’une vie à travers les gens et les lieux qui ont touché et transformé Guilda et qui ont fait que Guilda a pu nous toucher et nous transformer.

FESTIVAL FOCUS 2014

NOUVELLES VOIX LATINES – une série de meilleurs court-métrages de l’Amérique Latin

De Mexique, en espagnol avec les sous-titres anglais: Todo el mundo tiene a alguien menos yo (Everybody’s Got Somebody...But Me) et Cuatro Lunas

Deux films brésilien, en Portugais avec les sous-titres anglais: Praia do Futuro (Futuro Beach) et The Way He Looks (Hoje eu quero voltar sozinho) en Portugais avec sous-titres français.

De Cuba, en espagnol avec les sous-titres français: La Partida (The Last Match)

Et d’Argentine, en espagnol avec les sous-titres anglais: El Tercero (The Third One)

VOIX DE L’AVENIR

Être jeune et queer. L’univers culturel de la jeunesse LGBT change et se développe constamment, alors même qu’elle réinvente les limites et les définitions de « jeune » et de « queer » pour se créer des espaces et des réalités autres. La sélection internationale de productions présentées dans Voix de l’avenir propose des réflexions percutantes à ce sujet. Parfois légers et humoristiques, parfois sombres et troublants, les courts et longs métrages de cette année offrent un large éventail de points de vue et d’expériences sur ce que cela signifie d’être jeune et queer au XXIe siècle.

Le série Generation Q inclus: Boys, Quatro Lunas, Guidance, In The Turn, Lesbomundo, La Partida, Land of Storms, Of Girls and Horses, et Out in the Night

LES AVANT-GARDISTES

Série-hommage aux artistes, militants et penseurs innovateurs qui ont contribué à façonner et à définir notre culture LGBT au cours du dernier quart de siècle, « Les avant-gardistes », présentée pour la quatrième année consécutive en cette 27e édition d’image+nation, ratisse large: Regarding Susan Sontag – un portrait grandeur nature, appuyé sur des faits émanant de sources inédites, de cette critique socioculturelle aussi mordante que populaire, Limited Partnership - le premier couple de même sexe à se marier légalement, et le premier à se voir refuser le statut d’immigration légale, et le Tumultueux, éclairant et rempli d’action Queens and Cowboys: A Straight Year on the Gay Rodeo et plus.

BILLETS ET SALLES

Carte cinéphile : 110 $ pour 10 films

Billet individuel : 13 $ événements spécial, 12 $ tarif régulier – 9,50 $ tarif étudiant/aîné

Devenez un ami du festival et profitez des avantages de votre adhésion tout en appuyant un important festival local de films :

http://www.image-nation.org/corporatif/amis-eng.php

http://www.image-nation.org/corporatif/amis.php

Salles : Les films d’ouverture et de clôture seront présentés au Cinéma Impérial (1430, rue de Bleury), alors que les autres projections auront lieu à l’ONF (1564, rue Saint-Denis), à la Cinémathèque québécoise (335, boul. de Maisonneuve Est), au Cinéma Beaubien (2396, rue Beaubien Est) et à Laïka (4040, boul. Saint-Laurent).

TOUS LES DÉTAILS SUR LES BILLETS, LA PROGRAMMATION ET PLUS ENCORE À :

http://www.image-nation.org et

https://www.facebook.com/image.nation.festival