Le festival de cinéma fantastique à Québec fête ses 15 ans

Catégories

Image

Placé sous le thème « Voyage au cœur de l’époque médiévale », le 15e Festival vitesse lumière (FVL) se déroulera du 11 au 14 septembre, principalement au Musée de la civilisation et au Studio P, et présentera l’une des meilleures sélections officielles de son histoire. Pas moins de 28 courts métrages de science-fiction, d’horreur, gore, de série B, etc., seront projetés, y compris dans une section « Mentions honorables » ajoutée à la riche programmation. Ensuite, le seul événement de la capitale nationale à se consacrer entièrement au cinéma fantastique va littéralement combler ses amateurs en s’étirant jusqu’au 28 septembre : une version post-festival présentera conjointement avec le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) une série d’événements inédits, dont une vitrine sur le court fantastique international avec des films en provenance des États-Unis, de l’Espagne, des Pays-Bas et même de la Corée.

Une compétition unique

Le FVL poursuit bien sûr les traditions qui ont fait sa renommée. Ainsi, les 12 et 13 septembre à partir de 20 h au Musée de la civilisation, 20 films seront présentés au public. Un jury composé de Michel Coulombe, Olivier Bilodeau et Pierre Harel partagera les honneurs. Laissez-vous prendre au jeu de ces soirées où plusieurs spectateurs se costument et où folie et émerveillement sont au rendez-vous.

Un film de Carnior (Phylactère Cola) en avant-première à Québec

Le 11 septembre, le FVL s’ouvrira en grand en proposant son fameux encan VHS Académie, s’adressant aux collectionneurs des bonnes vieilles vidéocassettes. Le même soir, les gens pourront visionner les courts du programme « Mentions honorables » en plus d’assister à l’avant-première de Trailer 4 de Carnior. « Des films que vous ne verrez jamais », tel est le slogan de la série Trailer. Combien d’heures avez-vous perdues à regarder un mauvais film parce que vous aviez été accroché(e) par la bande-annonce? Avec Trailer, il n’y a aucune possibilité d’être déçu, puisque nous ne présentons que des bandes-annonces de films qui n’existent pas!

Carnior, qui est le fondateur du FVL, sera d’ailleurs à l’honneur lors d’une soirée toute spéciale concoctée pour lui rendre un vibrant hommage. On en profitera aussi pour souligner l’apport capital du collectif Artéfacts et Artifices à l’événement depuis de nombreuses années. La soirée sera couronnée par le visionnement de vidéos promotionnelles exclusives de Turbo Kid, et du premier long métrage de RKSS, collectif québécois reconnu pour ses courts cultes Bagman – Profession : Meurtrier, Total Fury et Demonitron.

Des ateliers de création pour tous

Le 14 septembre sera une soirée tout indiquée pour découvrir de nouveaux talents. D’abord, les films créés en 48 heures dans le célèbre Laboratoire VL seront présentés. Une chance de découvrir des films surprenants et inattendus de cinéastes amateurs qui se disputent une bourse de 4 000 $! Ensuite, et pour une première fois cette année, le FVL est fier de présenter au public le travail de jeunes génies issus des ateliers Mon premier film : pendant l’année scolaire 2013-2014, Vitesse lumière a dirigé un projet pilote ambitieux avec l’école optionnelle Yves-Prévost et des Loutres de Charlesbourg pour initier les élèves de 5e et 6e année au tournage cinématographique. Les élèves ont cogité et mis leurs idées en commun pour donner vie à trois histoires totalement fantastiques!

Vitesse lumière en version junior

Le FVL propose une programmation de courts 100 % québécois qui enchantera les enfants. Qu’il s’agisse d’histoires rigolotes, de fantaisies musicales ou d’odyssées épiques, ces œuvres sauront ravir les petits et grands. À chaque âge son cinéma! Deux programmes seront présentés à la bibliothèque Gabrielle-Roy, d’abord le 13 septembre, dès 14 h. Ensuite, le lendemain, même lieu même heure, les jeunes pourront assister à une projection toute spéciale du dessin animé de long métrage Le Coq de St-Victor en présence du réalisateur.

Des soirées inédites avec le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ)

Pour faire durer le plaisir, le FVL propose jusqu’au 28 septembre des événements qui plairont à un large public.

Dragon 3D suivi du making of : Le film, qui n’a jamais été diffusé à Québec, sera montré en présence du réalisateur et accompagné d’un making of pour aller au-delà de la caméra (13 septembre, 10 h, Cinéma Cartier).

Hommage à Alejandro Jodorowsky : Pendant trois jours, le FVL rendra un hommage rétrospectif à sa façon à ce grand cinéaste en présentant El Topo, La Montagne sacrée et le documentaire Jodorowsky’s Dune (respectivement les 26, 27 et 28 septembre, à 19 h 30, au Musée de la civilisation).

Conférence sur les séries Web : Présentation sur les webséries québécoises en présence de Mario Ramos (Productions Babel – Projet-M), de Rémi Fréchette (Réalisateur – Les Jaunes) et d’une pléiade d’autres intervenants (23 septembre, 19 h, dôme FCVQ de place D’Youville).

Des primeurs : Les longs métrages Les Jaunes (23 septembre, 21 h 30, Cabaret du Capitole et 27 septembre, 21 h 30, Cinéma des Chutes de Saint-Nicolas) et Projet-M (19 septembre, 21 h 30, Cinéma Cartier et 25 septembre, 21 h 30, Cinéma des Chutes de Saint-Nicolas) seront présentés pour la première fois dans la capitale nationale.

DJ XL5’s Blaxploitation Zappin Party : Un regard amoureux sur le cinéma afro-américain des années 1970, ce tremblement de terre qui secoua momentanément la culture populaire et dont les secousses se font encore sentir dans la culture cinématographique contemporaine (événement GRATUIT, 20 septembre, 23 h 30, Cabaret du Capitole).

Et pour boucler la boucle, le FVL et le FCVQ présentent aux plus petits un atelier de création autour du Coq de St-Victor avec le réalisateur et des représentants des Studios Frima (21 septembre, 11 h 30, Cabaret du Capitole).

Le Festival vitesse lumière tient à remercier ses partenaires principaux : la Ville de Québec et son entente de développement culturel, le Festival de cinéma de la ville de Québec, Boréale, SpiraFilm, le Musée de la civilisation, pointcomm, le Studio P, l’Intermarché et Tiki Studio.

www.vitesselumiere.org