Le Fantôme de l'opéra en ciné-concert au 5e FCVQ

Catégories

Image

Le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ), présenté par Québecor, en collaboration avec le Palais Montcalm, annonce la présentation extraordinaire de l’œuvre éternelle et universelle Le Fantôme de l’Opéra en formule concert cinématographique, le 25 septembre prochain, à 20 h, à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm. Ce chef-d'œuvre du cinéma muet réalisé en 1925 par Rupert Julian sera mis en musique par un orchestre de 10 musiciens accompagnés de la soliste Gerda Findeisen, sous la direction du chef Gabriel Thibaudeau. Au programme : créature monstrueuse, amours impossibles et actes de bravoure! Un véritable hommage à la belle époque du cinéma muet à ne pas manquer!

Une soirée unique remplie de premières !

Écrite il y a 25 ans pour célébrer le 25e anniversaire de la cinémathèque québécoise par Gabriel Thibaudeau, la trame musicale a été présentée maintes fois à travers le monde, notamment à Macao, Bologne, Tokyo, Toulon et Philadelphie.

Gabriel Thibaudeau est très heureux de présenter ce concert d’envergure à Québec et promet de faire littéralement rugir le magnifique orgue de la salle Raoul-Jobin : « Quel grand privilège pour moi de pouvoir diriger cette pièce à Québec et de pouvoir enfin écouter un orgue entonner sa partition, ce sera splendide. Je pense que les spectateurs n’auront jamais entendu l’orgue du Palais Montcalm résonner de la sorte ! », s’est-il enthousiasmé.

Le Fantôme de l'Opéra (The Phantom of the Opera) est un film américain de 1925, réalisé par Rupert Julian d'après le roman du même nom de Gaston Leroux. L’œuvre fascine par sa capacité à traverser les époques. Elle intrigue par les antagonismes qu’elle place côte à côte : beauté-effroi, laideur-bravoure, monstruosité-humanité, et bien d’autres encore. Gabriel Thibaudeau, considéré comme l'un des grands spécialistes de l'accompagnement du cinéma muet, a créé une partition présentant une structure très précise, tout en accentuant le rôle créateur des interprètes.

Synopsis

Erik, être à moitié fou rejeté par la société, vit dans les sous-sols désaffectés de l'Opéra Garnier, à Paris. Amoureux d'une des cantatrices, il intrigue pour qu'elle obtienne le premier rôle, avant de lui réclamer son amour en retour. Mais celle-ci, découvrant la profonde laideur de celui qu'on appelle le Fantôme de l'Opéra, cherche par tous les moyens à échapper à son emprise, avec l'aide de son prétendant (source : Wikipédia).

Gabriel Thibodeau – notes biographiques

Né en 1959, le compositeur, pianiste et chef d'orchestre québécois Gabriel Thibaudeau étudie le piano à l'école de musique Vincent-d'Indy et la composition à l'Université de Montréal. Dès l'âge de 15 ans, il est pianiste pour les classes de ballet. Pendant plusieurs années pianiste répétiteur des Grands Ballets Canadiens, il est actuellement pianiste attitré de la Cinémathèque québécoise depuis plus de 25 ans et à partir de 1998 compositeur en résidence de l’Octuor de France, orchestre de chambre parisien L’œuvre de Thibaudeau comprend de la musique pour le ballet, de l'opéra, de la musique de chambre ainsi que plusieurs compositions orchestrales pour le cinéma muet. Ses œuvres sont diffusées autant dans les deux Amériques qu'en Europe et en Asie. D'importantes institutions culturelles lui ont commandé des œuvres, parmi lesquelles le musée du Louvre à Paris, la Cineteca del comune di Bologna, le Festival de Cannes, la National Gallery of Art de Washington, les Grands Ballets Canadiens ainsi que l'Orchestre symphonique de Montréal. Gabriel Thibaudeau est représenté par Troublemakers inc.