Le côté destructeur de l'Internet, selon Lee Siegel du magazine New Republic