Le Cinéma Parallèle déménage

Catégories:

Le Cinéma Parallèle et La Société de développement Angus (SDA) ont annoncéla signature d'un partenariat entre les deux corporations pour la construction, sur le site de l'actuel édicule du métro Saint-Laurent (boul. St-Laurent coin Maisonneuve), d'un futur complexe culturel qui hébergera le Cinéma Parallèle.

Ce projet, à terme, signifiera pour le Cinéma Parallèle une pérennité dans la poursuite de son mandat et le rayonnement de ses activités, plaçant en première position et au tout premier plan les films et les auteurs qu'il défend dans un lieu de prestige et rassurant ainsi tant les acteurs de l'industrie cinématographique que les cinéphiles du futur de l'offre cinématographique de qualité à Montréal.

« L’intégration du Cinéma Parallèle au projet d’édifice dédié aux arts sur le terrain du métro Saint-Laurent représente une contribution majeure à l’ensemble de la revitalisation du boulevard Saint-Laurent et permettra d’ancrer et d’y développer un réel pôle du cinéma indépendant dans le Quartier des spectacles», explique Christian Yaccarini, président-directeur général de la SDA. Selon M. Yaccarini, « Ce même bâtiment qui abritera également l’école de danse contemporaine, LADMMI, est aussi appelé à recevoir d’autres écoles de formation liées au domaine des arts ».

Également, la ministre Christine St-Pierre annonce ce matin la création d’un fonds d'urgence pour assurer la survie du Cinéma Parallèle durant cette transition vers ce nouveau lieu. Cette aide financière exceptionnelle provient de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. En effet, les deux instances gouvernementales ont conjugué leur effort pour permettre au Cinéma Parallèle de demeurer dans le complexe Ex-Centris, assurant ainsi un financement intérimaire d'urgence pour la poursuite de ses activités dans ce lieu de prestige où il est hébergé depuis plus de dix ans. À souligner également la poursuite de notre collaboration avec Daniel Langlois qui est un grand bonheur pour le Cinéma Parallèle qui souhaite toujours demeurer associé au complexe Ex-Centris et collaborer à la diversité de l'offre culturelle que le lieu proposera dans le futur.

Toutes ces mesures exceptionnelles, tant celle du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine que le partenariat et le don de la Société de développement Angus et notre collaboration renouvelée avec Daniel Langlois sont pour nous des preuves de la qualité de notre travail et de la pertinence et de l'importance de notre survie pour le public et l'industrie.

2009 marquera d'une pierre blanche l'histoire du Cinéma Parallèle et les prochaines années seront exaltantes de défis à relever mais, grâce à l'appui reçu de tout le milieu cinématographique, et de nos partenaires publics et privés, nous pourrons relever ces derniers et continuer d'offrir le meilleur du cinéma et devenir, comme diffuseur culturel, un leader dans l'offre cinématographique montréalaise et québécoise pour que notre mandat puisse rayonner encore plus vers de nouveaux auditoires.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon