Le 4e FCVQ propose sa plus imposante programmation‏

Catégories

Début de l'événement

Image

Le 4e FCVQ

Le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ), présenté par Québecor en collaboration avec le Casino de Charlevoix, se déroulera du 18 au 28 septembre au Palais Montcalm, au Capitole de Québec et aux cinémas Cartier, Le Clap et Des Chutes (Saint-Nicolas). Le FCVQ, qui ne cesse de surprendre année après année par la qualité de ses présentations, proposera 206 films, dont 62 longs et 144 courts, soit sa plus imposante cuvée. L’événement, qui est maintenant un incontournable dans l’industrie du cinéma, présentera une formule plus concentrée et comptera sur l’acteur de Québec Yves Jacques pour faire porter sa voix.

« Je suis très heureux d’être porte-parole de ce festival parce que Québec est foncièrement une ville de cinéma, et plusieurs réalisateurs l’ont reconnu pour y avoir tourné des images exceptionnelles. Ce qui est magnifique également, c’est que l’événement ne s'encombre pas des étiquettes pour présenter un cinéma tout horizon. Chacun peut y trouver son compte! J’invite les gens à y participer en grand nombre et qui sait, nous pourrons peut-être nous y croiser! »

– Yves Jacques

Une formule concentrée

Le FCVQ présente cette année ses premières, ses activités spéciales et sa compétition sur sept jours, soit du 18 au 24 septembre. Du 25 au 28 septembre, l’événement propose ensuite des films en rediffusion de même que les films primés, aux cinémas Cartier, Le Clap et Des Chutes (Saint-Nicolas). Le FCVQ simplifie aussi sa billetterie avec une formule unique de laissez-passer. Offert pour seulement 75 $ au fcvq.ca, il donne accès à toutes les projections du festival, au film d’ouverture et au film de la cérémonie de remise de prix, selon le principe du premier arrivé, premier servi. Le FCVQ est encore une fois heureux d’offrir à ses détenteurs de laissez-passer le privilège d’assister aux projections des soirées d’ouverture et de remise de prix. Cette année, il sera également possible de se procurer des billets unitaires donnant accès à un film de la programmation au coût de 12 $. À compter d'aujourd'hui, les billets sont en vente au fcvq.ca et à partir du 13 septembre, à midi, à la billetterie centrale du FCVQ de place D’Youville et à l’entrée des salles.

Des films d’auteur côtoyant un cinéma grand public

À nouveau cette année, le FCVQ propose une programmation éclectique, qui reflète une belle variété de genres, de styles et de pays : sur les huit longs métrages en compétition, pas moins de sept nationalités sont représentées. Du documentaire politique à la comédie satirique, en passant par la websérie ou le film de genre, le public, du cinéphile averti au spectateur occasionnel, pourra y trouver son compte et élargir ses horizons. « Présenter une programmation accessible, faire découvrir des œuvres et des auteurs et rassembler les gens autour d’un cinéma québécois, mais aussi international est au cœur de notre travail », s’est enthousiasmé Olivier Bilodeau, directeur de la programmation.

Pour refléter cette diversité, le FCVQ divise cette année sa programmation en six sections :

Premières : Section qui accueille les grandes premières qui verront les invités fouler le tapis rouge. Elle regroupe les films de maître ainsi que les films qui font l’événement avec leur sélection au FCVQ. Adieu au langage, Pride, Whiplash, La Ritournelle, 20,000 Days on Earth, Victor Young Perez, Pause, etc. Consultez la liste.

Espace Doc : Cette section a été créée pour regrouper tous les documentaires et ainsi permettre des choix plus faciles aux amateurs, car le documentaire est un genre très prisé par le public du FCVQ. On pourra y voir entre autres Elephant Blues, Un film de chasse de filles, La Vie selon Morgue, An Honest Liar, etc. Consultez la liste.

Nouveaux horizons : Anciennement connue comme la section Découverte, elle se consacre à des œuvres qui traitent de nouvelles thématiques ou usent de nouvelles techniques cinématographiques et qui sont le travail de réalisateurs indépendants en plein essor. Wetlands, Swim Little Fish Swim, Dreamland, etc. Consultez la liste.

Tremplin : On y présente les œuvres de cinéastes émergents. Une part belle sera faite aux films québécois, particulièrement aux productions locales. Clydecynic, 2 temps, 3 mouvements, Limoilou, etc. Consultez la liste.

Expérience(s) : Section désinvolte de la programmation, elle regroupe les films de genre portant sur des enjeux particuliers, ou ayant un traitement hors du commun.
Projet-M, Les Jaunes : le film, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, etc. Consultez la liste.

Hommage/Rétrospectives : Le FCVQ rendra hommage à Richard Lavoie, un grand cinéaste de la ville de Québec, en présentant neuf de ses films, distribués dans quatre programmes. En rétrospective, le FCVQ présentera trois œuvres de Bruce LaBruce (Gerontophilia, Otto; or, Up with Dead People, L.A. Zombie), que l’on aura l’honneur d’accueillir à Québec, ainsi que trois films du géant du cinéma français Alain Resnais (Smoking, No Smoking, On connaît la chanson), malheureusement décédé le printemps dernier. Consultez la liste.

La compétition officielle

Le jury composé de Manon Dumais, Sébastien Pilote et Danny Lennon aura à nommer un vainqueur parmi les films qui font partie de la compétition officielle, présentée par Groupe Média TFO. Le jury pour honorer le meilleur court métrage est quant à lui composé de Mélissa Bouchard, Fred Jourdain et Edouard Tremblay (Eddie 69). Et le public devra choisir parmi les nombreux films de la programmation afin de remettre le Prix du public canadien/québécois, le Grand Prix du public et le Grand Prix du public court-métrage présenté par MATV.

Le FCVQ organise encore cette année un concours auprès des cinéphiles de Québec, pour encourager non seulement les nouveaux cinéastes, mais aussi le public de la relève, à s’impliquer dans son événement. Des amateurs de cinéma pourront devenir membres du jury qui remettra le Prix du meilleur premier film, présenté par Québec Scope. Les candidats sélectionnés auront un accès privilégié aux films du festival et seront invités à remettre le prix au cinéaste vainqueur lors de la soirée de clôture. Pour courir la chance d’être l’un des huit membres du jury, les cinéphiles peuvent s’inscrire à l’adresse suivante : info@fcvq.ca.

« C’est une fierté de compter le Festival de cinéma de la ville de Québec dans la programmation événementielle de la capitale, a mentionné le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Prenant de l’ampleur chaque année, ce prestigieux événement ajoute une touche de couleur unique à notre offre culturelle et contribue à sa diversité. J’invite fortement les citoyens à participer en grand nombre à cette 4e présentation d’un festival qui s’annonce encore une fois magistral. » – Régis Labeaume

Une édition embrasée par deux films très attendus

La projection tant attendue de Mommy le 18 septembre, en ouverture du festival, constituera un véritable événement à Québec. Elle verra défiler sur le tapis rouge Xavier Dolan, réalisateur consacré du film, et les principaux interprètes de la production : Anne Dorval, Suzanne Clément et Antoine-Olivier Pilon. Rappelons que le film a littéralement fait sensation au 67e Festival de Cannes en recevant une ovation de plus de treize minutes après sa projection officielle. Acclamé autant par la critique internationale que par le public, Mommy a également remporté le Prix du jury.

La cérémonie de remise de prix sera suivie par la projection de la superproduction française La Belle et la Bête le 24 septembre en grande première nord-américaine. Production à grand déploiement au budget avoisinant les 45 millions d’euros, le film a été présenté hors compétition dans la sélection officielle de la Berlinale, en février dernier. Il a en outre attiré près de deux millions de spectateurs en France et constitue le plus gros succès international de l’année pour un film français. En présence de Christopher Gans (réalisateur) et Myriam Charleins (actrice).

Toujours une place de choix au court métrage

Le FCVQ persiste et signe : « Parce que le court métrage est une œuvre méconnue, mais essentielle au cinéma, parce que nombre de réalisateurs y font leurs premières armes et parce que le court ne bénéficie pas de la diffusion qu’il mérite, le FCVQ lui accorde une place de choix », explique Olivier Bilodeau, directeur de la programmation du FCVQ. Ainsi, lors de chaque projection de long métrage, le FCVQ propose un court en ouverture. De plus, le mercredi 17 septembre, le FCVQ organise deux projections gratuites. L’une sera un programme de courts métrages faits par les gens de la ville de Québec, au Cabaret du Capitole, et l’autre une série de courts métrages réalisés en Algérie par des cinéastes de la Capitale Nationale. Si l’on ajoute les nombreux programmes de courts et les événements spéciaux, le FCVQ propose un nombre record de 144 courts métrages à ses festivaliers.

Une occasion unique de voir et de rencontrer les artisans du septième art et des activités spéciales tous les jours!

Le FCVQ, c’est aussi des activités spéciales et des soirées bien remplies. Ces événements constituent des occasions uniques de rencontrer acteurs et actrices, réalisateurs et producteurs, et de vivre l’envers du décor. Entre autres au programme cette année, une conférence de Ramachandra Borcar alias Ramasutra alias DJ Ram, des projections extérieures, un atelier avec des artisans du film Le Coq de St-Victor, un hommage à Richard Lavoie et la projection de films cultes de Alejandro Jodorowsky. Aussi deux films pour enfants seront présentés les matins de fins de semaine en collaboration avec le Festival de films pour enfants de Québec. Plusieurs de ces activités sont gratuites. Consultez la grille-horaire pour tous les détails. Consultez la liste des invités.

À propos du FCVQ

Fondé en 2011, le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) est une plate-forme de choix qui permet la projection d’œuvres nouvelles et inédites dans la région de la Capitale-Nationale, des œuvres tant de réputation internationale que de renommée nationale. Le festival apporte aussi son soutien aux réalisations d’artistes émergents locaux et régionaux, en leur offrant des occasions de diffusion et une visibilité médiatique substantielle.

www.fcvq.ca
Facebook
Twitter : @fcvq