L’automne à la Cinémathèque

Catégories:

La Cinémathèque présente une rétrospective de Catherine Martin. Au programmes cinq films marquants de cette réalisatrice de talent : Nuits d’Afrique, Les Fins de semaines, Les Dames du 9e et Océan. Cette rétrospective coïncide avec la grande sortie de son plus récent film de fiction Dans les villes au Festival international de film de Toronto. Catherine Martin présentera son film Mariages le 20 septembre.

 

Carte blanche à l’Inis

> Du 13 au 20 septembre

À l'occasion du 10e anniversaire de l'INIS, la Cinémathèque québécoise a invité quatre diplômés de l'Institut à programmer chacun un film qu'ils considèrent comme un élément déclencheur de leur désir de faire du cinéma. Fréderic Ouellet, Ann Arson, Philippe Gagnon et Anaïs Barbeau-Lavalette ont joué le jeu et identifié l'un des films marquants de leur cheminement.

 

L’animation et le vivant

> Du 14 septembre au 12 octobre

Ce cycle composé de six programmes propose un itinéraire traversant un siècle de cinéma, parcours où sont conviés les grands innovateurs, les magiciens de l’image que sont entre autres Norman McLaren, Raoul Servais, Patrick Bokanowski et Zbigniew Rybczynski. Préparée par Marcel Jean, cette captivante rétrospective a connu un succès considérable lors de sa présentation à Annecy cet été.  Des œuvres éclatées qui marient brillamment animation et prises de vues réelles. Le livre Quand le cinéma d’animation rencontre le vivant, un dossier dirigé par Marcel Jean (éditions Les 400 coups), sera lancé à la Cinémathèque le 14 septembre à 17 h.

 

Duras Song

> Du 15 au 24 septembre

Pour souligner le 10e anniversaire du décès de Marguerite Duras, la Cinémathèque propose une sélection de ses films, dont les classiques Le Camion et India Song. En collaboration avec le Festival international de la littérature.

 

Teletek à Montréal

> Du 11 au 15 octobre

Teletek est un événement organisé par le Groupe 25 Images, une association professionnelle française de réalisateurs de films de fiction pour la télévision. La Cinémathèque convie le publie à découvrir la fiction télévisuelle française à travers huit téléfilms projetés en présence de leurs réalisateurs.

 

Rétrospective Chantal Akerman  

> Du 28 septembre au 15 octobre

La Cinémathèque présente l’intégrale de l’œuvre de la réalisatrice belge Chantal Akerman, reconnue pour sa signature cinématographique audacieuse tant au plan du fond que de la forme. Le Monde a qualifié Jeanne Dielman 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles comme « le premier chef-d’œuvre au féminin de l’histoire du cinéma. » En complément, le public pourra apprécier son installation vidéo Une voix dans le désert et sa série photographique D’Est. La cinéaste sera à la Cinémathèque pour le coup d’envoi de cette importante rétrospective. Elle offrira une classe de maître pour étudiants et professionnels du milieu du cinéma, le 29 septembre à 15 h (droit d’entrée : 10 $ / inscriptions : 514-842-9763).

 

Carlos Saura, première période

> Du 18 au 26 octobre

Regard sur l’oeuvre du cinéaste espagnol Carlos Saura. À l’affiche, 12 titres issus de sa période franquiste, dont Anna et les loups (1970) et Cria Cuervos (1976), mettant en vedette sa muse Géraldine Chaplin. Sous le régime franquiste, Saura recourt brillamment à l’allégorie et au symbolisme pour déjouer les autorités et donner naissance à des œuvres exceptionnelles. Une rétrospective réalisée par la Cinémathèque québécoise en partenariat avec le Festival du nouveau cinéma.

 

Norman McLaren, l’intégrale

> Du 20 au 26 octobre

La Cinémathèque dévoilera sur grand écran et en première mondiale le travail de restauration effectué par les artisans de l’Office national du film du Canada sur l’œuvre de Norman McLaren. Cette prestigieuse rétrospective, présentée à l’occasion du Festival du nouveau cinéma, s’envolera ensuite à travers le monde : Paris, Londres, Berlin, etc. Norman McLaren, l’intégrale comprend tous les films, de même qu’une vaste sélection d’œuvres inachevées, d’expérimentations et de tests. Grâce à la restauration numérique, les œuvres inventives et inspirantes du réalisateur visionnaire ont été remastérisées, nettoyées et brillent de tous leurs éclats. Norman McLaren, l’intégrale est présentée par l’Office national du film du Canada, en partenariat avec le Festival du nouveau cinéma et la Cinémathèque québécoise.

 

L’odyssée du cinéma kurde 

> Du 28 octobre au 8 novembre

Une sélection de films réalisés par sept cinéastes kurdes de Turquie, d’Iran, d’Irak et de Syrie, sans oublier ceux de la diaspora en Europe. Un cinéma en pleine effervescence à découvrir absolument. En présence des cinéastes de renom Bahman Ghobadi et Hiner Saleem.

 

Rétrospective Péter Forgacs

> Du 9 au 19 novembre

Cinéaste hongrois à la démarche singulière, Péter Forgacs élabore une œuvre à partir d’archives familiales et de journaux intimes collectionnés depuis plus de vingt ans. Son travail, situé à l’intersection du documentaire et de l’expérimental, est reconnu à travers le monde. Le documentariste donnera une classe de maître lors de son passage à Montréal Cet événement est présenté en partenariat avec Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal.

 

Jeannine Gagné, réalisatrice et productrice

> Du 22 au 30 novembre

La Cinémathèque présente un hommage à Jeannine Gagné, réalisatrice et productrice québécoise de marque. Parmi ses films présentés à la Cinémathèque cet automne, mentionnons Fais semblant que tu m'aimes (2000), L'insoumise, d'après l'oeuvre de Marie-Claire Blais (1998), et Aube Urbaine (1995). Jeannine Gagné présentera ses films les 22, 23, 24 et 25 novembre.

 

Sommets de l’animation

> Les 1er et 2 décembre

Les Sommets de l’animation sont de retour cet automne pour le plus grand plaisir des cinéphiles. Une fois de plus, la Cinémathèque présente les grands crus du cinéma d’animation de l’année. Une édition à ne pas manquer!

 

 

EXPOSITIONS

Une voix dans le désert

Une installation de Chantal Akerman

> Du 15 septembre au 29 octobre 2006 - Salle Norman-McLaren

« Dans le désert de l’Arizona, à la frontière, entre deux montagnes, l’une nord-américaine, l’autre mexicaine, a été placé un écran de dix mètres de base. Sur cet écran ont été projetées les dernières minutes du film De l’autre côté. […] Nous avons filmé cet écran dans ce désert entouré de ces deux montagnes pendant des jours et des nuits. De toutes ces images, nous avons choisi une heure, un plan qui commence au bout de la nuit et se termine au commencement du jour. »

 

Réalisation : Chantal Akerman        

Montage : Claire Atherton

Courtoisie Galerie Marian Goodman, Paris / New York

 

D’Est

> 28 septembre au 5 novembre 2006 - Foyer Luce-Guilbeault

Quatorze photographies extraites du film documentaire D’Est que Chantal Akerman a tourné en 1993 en Allemagne, en Pologne et en Russie, quatre ans après la chute du Mur. Les images retenues par l’artiste nous mettent en présence de « personnages » captés dans des files d’attente et révèlent de multiples jeux de regards se croisant à l’intérieur d’une même photo et aussi d’une photo à l’autre.

 

De la ville de Lodz
photos de Krzysztof Kieslowski

> Du 3 novembre au 28 janvier - Salle Norman-McLaren

Alors qu’il fréquente l’École de cinéma de Lodz à la fin des années 60, Krzysztof Kieslowski prépare son film de fin d’études en photographiant la ville et ses habitants. Témoins importants d’une époque révolue, ces photographies, par la sensibilité et la maturité dont fait preuve l’apprenti cinéaste,  préfigurent sa démarche artistique et son intérêt pour le documentaire. Son film From the City of Lodz (Z miasta Lodzi, 1969) sera présenté en continu dans l’espace d’exposition.

 

N’ajustez pas votre appareil !

> Exposition de longue durée - À l’étage de la Cinémathèque

Cette exposition d’envergure, organisée en collaboration avec le musée MZTV de Toronto, retrace l’évolution du téléviseur, des années 1920 aux années 1980. À l’ère de la technologie numérique et de la haute définition, cette exposition propose un voyage à travers 60 ans d’histoire à la découverte de cette boîte à images fascinante.

 

Formes en mouvement, regards sur l'animation > Exposition de longue durée - Salle Raoul-Barré

Formes en mouvement rend hommage à des créateurs célèbres et présente des appareils, des dessins et des marionnettes. Elle initie aux principes de la création du mouvement image par image, elle évoque les personnages marquants du dessin animé et révèle les esthétiques et les techniques propres à l'animation. Une exposition animée pour un art qui l'est tout autant.

 

 

Le prix d’entrée aux projections est de 7 $ pour les adultes et de 6 $ pour les étudiants et aînés. L’accès aux expositions est gratuit. La Cinémathèque est située au 335, boul. De Maisonneuve Est à Montréal (métro Berri-UQAM). Ciné-carte : 10 séances pour 50 $.

 

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon