L'architecte brésilien Oscar Niemeyer a 100 ans

Catégories:

Le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer, lauréat du prix Pritzker en 1988, fête ce samedi son centième anniversaire, qui est considéré comme un événement national dans son pays.

Toujours actif à Rio de Janeiro, la ville où il naquit le 15 décembre 1907, Niemeyer travaille dans un bureau donnant sur la plage de Copacabana. En 2006, il a épousé en secondes noces sa secrétaire Vera Lucia Cabrera. Père d'une fille unique, il a plusieurs petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Connu dans le monde pour les courbes aux allures de vague ou de montagne que lui a permis de réaliser le béton, Niemeyer a notamment été le concepteur de grands équipements publics à Brasilia (cathédrale, Congrès, ministères), de la résidence Copan à Sao Paulo et d'un musée d'art contemporain en forme de soucoupe volante à Niteroi, en face de Rio.

On lui doit aussi un centre culturel en forme d'oeil géant à Curitiba, le Sambodrome qui accueille le carnaval annuel de Rio et le parc Ibirapuera de Sao Paulo.

Durant la dictature militaire arrivée au pouvoir dans les années 1960 au Brésil, Niemeyer a vécu en France, où de nombreux projets sont à mettre à son crédit. Outre le siège du Parti communiste de la place du Colonel Fabien à Paris, sont à citer la Bourse du travail de Bobigny et la Maison de la culture du Havre. Dès 1952, il avait contribué avec Le Corbusier à la construction du siège de l'Onu à New York. Au nombre de ses autres réalisations à l'étranger figurent l'édifice de la maison d'édition Mondadori à Milan et un musée à Caracas.

Communiste depuis sa jeunesse, Niemeyer est un ami du dirigeant cubain Fidel Castro, qui l'a longtemps ravitaillé en cigares. C'est aussi un fervent partisan du président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva et du Vénézuélien Hugo Chavez, auquel il a promis cette année les plans d'un monument au héros sud-américain Simon Bolivar.

L'un de ses plus récents projets est un centre culturel à Aviles, son premier ouvrage pour l'Espagne. Il compte aussi se charger de la rénovation du Palacio do Planalto, le palais présidentiel de Brasilia.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon