Lancement électrisant de Chinatown et de son premier album Cité d'Or au Lion d'Or - En spectacle le 12 juin 2009 au Lion d'Or

Début de l'événement: 

12 juin 2009 - 20:00
Catégories:

Pour tous ceux qui n'ont pas pu être au lancement de leur album «Cité d'Or» le 5 mai, ou qui n'en ont pas eu assez de cinq chansons, Chinatown vous présente son spectacle au grand complet, avec invités, surprise et décadence. Ça se passe le 12 juin 2009 au Lion d'Or:

http://www.chinatownmusique.com/spectacle/

http://www.facebook.com/event.php?eid=87037071303&ref=share

Le vendredi 12 juin prochain, la formation Chinatown présentera donc pour la toute première fois son spectacle Cité d’or. Rappelons que le 5 mai dernier le groupe lançait au même endroit son premier album. Plus de 400 personnes, fans et journalistes, étaient présents pour faire la rencontre de ce nouveau quintette qui offre un excellent cocktail urbain de rock, de folk et d’indie-pop. Cette fois, Chinatown vous propose une soirée complète pour y découvrir toutes les pièces de l'album sur scène.

Après une semaine, l’album s’est retrouvé dans le top 20 des meilleurs vendeurs francophones chez Archambault. L’extrait Apprendre à danser progresse aussi bien dans le top 50 correspondants (actuellement ) que dans le top 100 BDS.

Leur premier vidéo (Apprendre à danser) : http://www.youtube.com/watch?v=p1i5b00vfvU

****

Un sympathique groupe rock de Montréal composé d'amis allumés et persévérants ( Pierre-Alain, Félix, Julien, Gabriel, Toby) a lancé un CD pop rock mélodique aux inspirations d'Indochine et des Beatles. C'est vraiment du bonbon et j'adore. L'album est sorti le 5 mai 2009 et le lancement a aussi eu lieu le 5 mai (hier soir) au Lion d'Or à Montréal.

Honnêtement, c'est un des meilleurs lancements à Montréal depuis un bon bout : c'était hyper original, avec une présentation de madame chocolat dans la série télé La Promesse, un décor surréel avec des sucettes, un sapin et des lampadaires colorés, de même qu'une chanson joué sans électricité au centre du Lion d'or au milieu d'une foule médusée.

Une conclusion: Chinatown est le buzz de l'heure à Montréal et je pense qu'ils vont vendre 100 000 copies de leur album CITÉ D'OR en 2009. Ils sont géniaux et rafraichissants, tout simplement.

http://www.chinatownmusique.com/apprendreadanser/

Photos du lancement: http://www.allenmceachern.ca/Chinatown/

Allen McEachern Photography

http://allenmceachern.ca/resonance

Les produits dérivés: http://www.boutiquetacca.com/fr/artists.php?id=17

Une interview avec le band: http://www.vimeo.com/4512344

Après avoir lancé en 2008 un EP intitulé L’amour, le rêve et le whisky et s’être fait remarquer dans différents festivals (notamment en Asie), le quintette montréalais Chinatown présente son tout premier album, Cité d’or, sous étiquette Tacca Musique.

Réalisé par Gus Van Go (The Stills, Vulgaires Machins, Xavier
Caféine) et Werner F, Cité d’or est un amalgame d’harmonies accrocheuses valsant entre la pop
française des années 60 et le rock indépendant actuel.
Chinatown unifie la voix et le clavier tantôt rythmé, tantôt nostalgique, de Pierre-Alain Faucon, la
voix et les riffs soutenus de Félix Dyotte, la guitare et les harmonies vocales de Julien Fargo,
les basses mélodiques de Toby Cayouette et la batterie intense et variée de Gabriel Rousseau.

Les 5 mélomanes constituent un excellent cocktail urbain de rock, de folk et d’indie-pop.
Chinatown offre une musique fantaisiste à la fois imagée et accessible qui navigue entre des
mélodies accrocheuses telles Pénélope, Secousses, La vrille à des pièces plus orchestrales
comme Flashs de paranoïa, Bateau de querelle et Du jazz avec l’apocalypse.

Ces dernières représentent l’univers de Cité d’or évoquant l'idée d'un monde parfait, d’une ville démesurée,
d’abondance, de fantasmes et de rêves à jamais inassouvis. La souplesse musicale s’étend
d’une pop romantique (Carrousel), à un air « western spaghetti » à la Tarantino (Perdre son
temps), à une balade mélancolique (L’automne), à un groove pop (Apprendre à danser),
premier extrait radio faisant des montées impressionnantes dans les palmarès.

Pierre-Alain Faucon et Félix Dyotte sont certes les deux pionniers et auteurs principaux mais chacune des pièces possèdent les couleurs propres à chaque musicien et c’est certainement ce qui donne vie à l’originalité musicale, la poésie épurée et l’univers varié et cinématographique de Chinatown.

Chinatown a connu le début de son ascension en voyant sa composition Retour à Véga (une
musique utilisée pour le film Wicker Park, mettant en vedette Josh Hartnett et Diane Kruger) se
hisser aux palmarès des radios universitaires, avec l'interprétation qu'en livre le groupe The
Stills. Chinatown s’est notamment distingué pour sa performance au festival M pour Montréal,
au festival de La Rouge de Nominingue, en première partie de Jean Leloup au Colisée de
Québec et pour son apparition sur les compilations J’aime CISM, le Magazine Nightlife et Québec
Émergent. Le groupe s’est même vu offrir une tournée en Asie. Cette visite à Taïwan et en Chine
en 2007 a marqué un tournant décisif dans la vie du groupe qui reviendra grandi et plus soudé
que jamais.

www.chinatownmusique.com | www.myspace.com/chinatownfranco

Album disponible dès le 5 mai 2009 en magasin et en ligne au www.boutiquetacca.com

Également en vente dans les 22 pays desservis par i-Tunes

Sur MySpace: http://www.myspace.com/chinatownfranco

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon