Lancement du troisième album d'Alexandre Belliard

Catégories:

C’est aujourd’hui qu’est sorti Des fantômes, des étoiles, le troisième album d’Alexandre Belliard. À cette occasion, le chanteur a investi le théâtre du Lion d’or à Montréal où il a présenté cinq titres de son dernier opus. Casquette vissée sur la tête et guitare en bandoulière, Alexandre Belliard n'a pas caché sa joie quand il a crié tout sourire "Enfin !" avant d'enchainer de longs remerciements.

Il faut dire qu'Alexandre Belliard a rongé son frein son précédent album Demain…la peur remonte dont la sortie remonte à 2007. Ce nouveau dique, dont la pochette représente le Dieu égyptien Thôt, a été écrit avec la complicité de son ami Éric Goulet (Monsieur Monot) qui a assuré la composition et le mixage et qui était également sur scène au lancement, derrière sa basse.

Complainte d’outre-tombe, Étrange que tu ne meurs jamais, Aujourd’hui je suis malheureux sont quelques uns des titres qui donnent le ton de cet album traitant du temps qui passe. La chanson L’immortalité, très bel hommage à ses grands-parents disparus, a été le point de départ de l'album.

«J’ai écrit Complainte d’outre-tombe et Jack, qui représente la faucheuse. Il y a une chanson sur la naissance de ma fille, il y a Étrange que tu ne meurs jamais. C’est une ligne du temps que j’ai voulu faire à travers des personnages qui vivent des situations. Dans mon cas, c’était pour guérir un deuil, pour garder en moi la présence d’être chers. De là la pochette sur laquelle figure Thôt, le dieu de la mesure du temps», a confié le chanteur au Journal de Québec.

On notera également sur l’album Je refuse de grandir, une adaptation française de Don't wanna Grow up de Tom Waits.

www.myspace.com/alexandrebelliard
www.productionsdelonde.com

Texte et photo: David Nathan (www.davidnathan.ca / www.twitter.com/davidnathan)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon