Lancement du livre « Une voix pour la terre », de Karel Mayrand

Catégories

Début de l'événement

Image

« Une voix pour la terre » est le fruit de rencontres déterminantes de l'auteur avec des gens qui se soucient de la planète, entre autres David Suzuki, Al Gore et Laure Waridel. Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki, démontre de quelle façon il a su trouver sa voix dans le monde qui est en pleine révolution.

Catherine Lachance, amie de Monsieur Mayrand, a présenté avec humour l'auteur au cinéma Excentris le 10 avril. « J'ai commencé à lire le livre et j'ai été happée, dit Catherine, c'est comme un souffle, on sent la passion que Karel a pour sa cause et c'est extrêmement inspirant, ça nous inspire a devenir de meilleurs citoyens engagés. »

Le livre de Karel Mayrand est un réflexion très intéressante et factuelle du monde qui nous entoure et non pas un livre qui réprimande. « Contrairement à la plupart de mes collègues que j'admire et qui m'inspirent par leur engagement personnel, je ne mène pas une vie exemplaire. Je ne peux faire la leçon à personne. [...] La consommation est la nicotine du XXIe siècle », écrit-il en introduction.

L'auteur originaire de Rimouski tient à parler des prises de conscience qu'il a eu par rapport à l'environnement. « Le livre est construit autour de rencontres que j'ai faites avec des personnes qui prennent la parole pour l'environnement et qui ont touché des gens, dont moi, souligne-t-il. J'ai beaucoup voyagé et à chaque expérience il y a quelque chose qui se cristallise dans ta tête. J'ai voulu raconter une histoire et y insérer du contenu. »

David Suzuki, scientifique et environnementaliste et Laure Waridel, cofondatrice et ancienne présidente et porte-parole d'Équiterre, ont donné leur soutien à l'auteur via diffusion vidéo. Frédéric Bourly, président de Cataléthique, a prononcé quelques mots.
« Karel nous partage un livre qui est un recueil de ses expériences personnelles et de ses rencontres, et c'est cette invitation à passer à l'action qui rejoint mon groupe. »

Plusieurs personnes engagées dans la cause environnemental, notamment le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, étaient présentes pour le lancement. « Karel est quelqu'un qui est très important dans la société québécoise, soutient le ministre, car d'une part autant ses objectifs sur la question environnementale sont sans compromis, autant il est à l'écoute des gens et il comprend très bien que les défis se réalisent avec la population. Il est une figure marquante de l'environnement au Québec. »

Steven Guilbault, co-fondateur et porte-parole d'Équiterre, est également venu au lancement du livre de son ami. « Évidemment, ce qu'il aborde m'intéresse beaucoup et va m'intéresser encore longtemps, et c'est important pour moi d'être ici ce soir. »

Lors du lancement, les gens étaient invités à donner « une voix pour la terre » par le biais d'un vox-pop, qui sera diffusé prochainement sur le site de la Fondation de David Suzuki. Le livre de Karel Mayrand, aux Éditions du Boréal, est en librairie.