Lancement d'album Alaric's House

Catégories

Début de l'événement

Image

Hier soir, le groupe montréalais Alaric’s House foulait les planches de la Sala Rossa pour le lancement de leur album du même nom. Après 2 ans de préparation, le groupe nous présentait un folk acoustique accrocheur qui en a d’ailleurs fait danser plus d’un lors de leur interprétation de la chanson Shake It. J’ai été impressionnée de voir la diversité des instruments utilisés, tous avec justesse. Outre la classique guitare on pouvait entendre de la mandoline, de l’autoharpe, du violoncelle, de la trompette, et du cajón pour la percussion. Comme quoi, le groupe maitrise l’art de jouer sur les combinaisons et cela donne un résultat fort agréable pour les oreilles et l’âme. Dans un décor convivial de salon, les membres projetaient une belle proximité en invitant le public à participer à leur musique par des claquements de langue ou en jouant du «cinnamon stick» sur des pots massons.

Personnellement, j’ai été outrée de voir tous ces gens qui se sont déplacés pour l’occasion parler aussi fort au point d’enterrer les voix pourtant magnifiques de deux principaux protagonistes Catherine-Audrey Lachapelle et Gabriel Lavoie Viau. Au moins, l’album était inclus dans le prix du billet et les gens vont pouvoir l’écouter et peut être réalisé la beauté de l’agencement des multiples instruments et des voix claires qui font le charme du folk d’Alaric’s House.

En sortant, j’ai rencontré Agathe, manifestement une proche du groupe, qui nous assura pleine d’enthousiasme que les membres d’Alaric’s House prévoyaient offrir d’autres spectacles à Montréal, planifiaient une tournée en Gaspésie cet été et envisageaient même une tournée
canadienne. On leur souhaite bonne continuité.

Bref, Alaric’s House est un groupe à suivre et surtout à écouter la bouche fermée.

Catherine Matusiak