L'Agora de la danse dévoile sa programmation hiver-printemps 2022

Catégories

Début de l'événement

Image

Extrait du spectacle Choeur et chorégraphes présenté à l'Agora de la danse

Avec cette nouvelle saison Hiver-Printemps 2022, on insiste, on persiste et on s’entête, en reprenant des spectacles qui n’ont pas eu le rayonnement mérité, en exposant ceux qui ont trop attendu pour enfin exister. La danse nous a manqué. On l’a retrouvée. Et on en redemande! Mélange de disciplines, travail de présence, pamphlet politique, coups de coeur. De tout pour refaire le monde qu’on espère, celui dont on rêve.

Face-à-face

Jérémie Niel — Pétrus
26, 27, 28 janvier 2022 — 19 h
29 janvier 2022 — 16 h

Accueilli par la critique en 2021, en public réduit, voici votre chance de voir ou revoir Face-à-face.

Cette pièce est une conversation à quatre mains autour de cette quête de beauté et d’absolu, de ces mystères de la création que partagent la danse et le jeu théâtral. Jérémie Niel, Catherine Gaudet, Louise Bédard, Félix-Antoine Boutin. Miroirs les uns des autres, deux chorégraphes et deux metteurs en scène manient l’Art... d’ausculter les ficelles et les fissures de chacune de leurs disciplines. Quelques pas sur les planches, une chorégraphie de mots, de sons et de respirations. Autant de trajectoires, de paysages et de pensées critiques qui tournent en orbite. De paroles en abstraction, les deux interprètes, Louise Bédard et Félix-Antoine Boutin, habitent l’espace, se contaminent, ironisent, cherchent à se rejoindre. Ils jouent, avec au coeur, ce questionnement mutuel sur leurs manières de créer. La magie et la fragilité de chacun se révèlent d’autant plus lorsque propulsé, bousculé dans la posture et l’univers de l’autre. Qui n’est pourtant pas si loin.

Compagnie Pétrus
Création et mise en scène : Jérémie Niel
Chorégraphies : Catherine Gaudet
Interprétation et soutien à la création : Louise Bédard, Félix-Antoine Boutin

Nightlight

George Stamos
16, 17, 18 février 2022 — 19 h
19 février 2022 — 16 h

S’abandonner à la Nuit. Qu’elle soit festive ou noctambule, insomniaque ou berceuse, chez George Stamos, elle a l‘extravagance du son en direct, du mouvement, de la haute couture et de l’installation.

George Stamos, avec la complicité et la présence du batteur Rémy Saminadin et la collaboration incandescente du créateur de mode Antonio Ortega, nous promène à la faveur d’une nuit féconde. De celles qui possèdent un potentiel immense de sensations ; de celles qui provoquent des transformations déconcertantes. Lorsque l’obscurité tombe, certains sens s’émoussent et d’autres s’aiguisent. George Stamos incarne ici, le réconfort du sommeil autant que l’agitation physique de l’insomnie ou les gestes extatiques de la danse en boîte de nuit. Il explore avec vulnérabilité ces rituels nocturnes comme pour faire jaillir entre les interstices du jour et de la nuit, une lumière colorée, joyeuse, presque sculpturale.

Chorégraphie : George Stamos
Musique et Interprétation : George Stamos, Rémy Saminadin
Scénographie : George Stamos, Antonio Ortega
Dramaturgie : George Stamos, Helen Simard, Sophie Corriveau, Sarah Williams, Rémy Saminadin
Costumes : Pièces originales créées par Antonio Ortega, pièces préexistantes sélectionnées par George Stamos

Se dissoudre

Catherine Gaudet
2, 3, 4 mars 2022 — 19 h
5 mars 2022 — 16 h

Se dissoudre fait partie de ces instants qui en valent la peine et jusqu’à maintenant seul(e)s quelques privilégié(e)s ont pu le savourer. À votre tour de le découvrir !

Se dissoudre, dernière création de Catherine Gaudet pour une interprète est un espace où la solitude se fait révélateur de ce qui reste quand tout est suspendu. Lentement, se dissoudre. Non pas disparaître, mais s’additionner, se multiplier, s’amalgamer. Comme le sucre dans un thé. Là où le temps se dilate, la consistance des heures est si légère, prise en étau entre un passé révolu et un futur incertain. Délicatement, Marie-Philippe Santerre danse cette trajectoire inconnue, ciselée, faite de contrastes, de modulations, de répétitions, de pulsations. Comme la tige d’une plante qui s’élance par à coups et tourne plusieurs fois sur elle-même pour atteindre sa maturité. Elle consent à l’attente. En observe les bienfaits. Perçoit sa propre transformation. Face à elle-même, si bien ancrée, quand le bruit se tait, elle contient l’essentiel. Elle est tous les possibles.

Chorégraphie : Catherine Gaudet
Interprétation : Marie-Philippe Santerre
Conception sonore : Antoine Berthiaume
Lumières : Alexandre Pilon-Guay
Scénographie et costumes : Justine Bernier-Blanchette

La disparition des choses

Amélie Rajotte — Lorganisme
30, 31 mars, 1 avril 2022 — 19 h
2 avril 2022 — 16 h

Et si la Nature n’existait plus ? Amputées de cet indispensable, les performeuses Amélie Rajotte et Marie-Philippe Santerre s’attachent à maintenir en vie le souvenir d’un environnement disparu.

Soutenues dans leur quête par deux musiciens et les projections-paysages de Nelly-Ève Rajotte, elles effleurent, arrachent, brassent, creusent des matières, surfaces et reliefs invisibles. Les mains flairant le vide, les corps se redirigeant sans cesse. Aux sons des synthétiseurs modulaires d’Olivier Landry-Gagnon et des instruments « trafiqués » de Stéphanie Castonguay, par un solide travail de présence, le geste, pour pallier à l’absence, tente de réactiver des sensations évanouies, de provoquer une connexion étrange avec ce qui n’est plus.

Chorégraphie : Amélie Rajotte
Danseuses : Amélie Rajotte, Marie-Philippe Santerre
Performeurs sonores : Stéphanie Castonguay, Olivier Landry-Gagnon
Conceptrice vidéo : Nelly-Ève Rajotte

Chœur et chorégraphes

André Pappathomas
6, 7, 8 avril 2022 — 19 h
9 avril 2022 — 16 h
Photo © Alexis Vigneault

Chœur et chorégraphes provoque la rencontre de la danse et du chant avec le désir de fondre en une combinaison peu commune la musique vocale et les mélodies du corps.

Pour cette 9e édition de ce projet, les chorégraphes Charles Brecard, Lucie Grégoire, Maria Kefirova, Kyana Lyne et James Viveiros ont été invités, sur des musiques spécialement composées pour eux, à intégrer à leur conception chorégraphique, les neuf choristes de l’ensemble. Percussions, instruments inventés ou classiques viennent soutenir et ponctuer cet échange riche de corps dansants, de corps chantants et de poésie.

Compagnie : L’Ensemble Mruta Mertsi
Chorégraphies et interprétations : Charles Brecard, Lucie Grégoire, Maria Kefirova, Kyana Lyne et James Viveiros
Musique : André Pappathomas
Éclairages : Mathieu Roy
Musiciens sur scène : Zoé Dumais (Violon), Rachel Burman (Violoncelle), Christine Hoerning (Clarinette basse et en Sib), Luzio Altobelli (Accordéon et percussions), André Pappathomas (Basse et instruments inventés) et L’ Ensemble Mruta Mertsi

Cabaret noir

Mélanie Demers — MAYDAY
13, 14, 15 avril 2022 — 19 h
16 avril 2022 — 16 h

Du baiser d’Othello aux monologues des films de Spike Lee, les interprètes de Cabaret Noir s’amusent à bricoler des reconstitutions de scènes emblématiques du théâtre, du cinéma et de la télévision, touchant au détour aux représentations manichéennes du racisme dans l’imaginaire populaire.

Dans ce cabaret aux numéros contrastés, les voix se dédoublent et se déclinent en français, en anglais, en créole. Une panoplie de références aux oeuvres phares des cultures afrodescendantes d’Amérique du Nord – celles de Frantz Fanon, Toni Morrison, James Baldwin, Dany Laferrière, entre autres – compose le sous-texte de cette création.

Idéation et mise en scène : Mélanie Demers, compagnie MAYDAY
Avec Vlad Alexis, Florence Blain Mbaye, Stacey Désilier, Anglesh Major, Mélanie Demers
Lumières : Paul Chambers

Sacrer

Katya Montaignac & artistes invités
11, 12, 13 mai 2022 — 19 h
14 mai 2022 — 16 h

Sacrer ou quand les danses de rue s’emparent du mythique Sacre du printemps pour en revisiter la musique et le célébrer dans une ambiance de «Cypher».

Katya Montaignac se fait ici catalyseur d’une riche collaboration avec ses interprètes-créateurs.rices pour bâtir un nouvel imaginaire à cette pièce classique. La partition de Stravinsky et les danses de rue ont ceci de commun qu’elles sont aussi insolites et sans concessions. Dans cette proposition intimiste où chacun s’expose par son interprétation originale et le partage de son vécu, ils forgent ensemble un langage hors des sentiers battus. Que faisons-nous ensemble ? Qu’est-ce qui est «sacré» pour nous ? Le public circonscrit l’espace scénique et une arène se dessine, une communauté se forme en un rituel audacieux.

Conception et dramaturgie : Katya Montaignac
Cocréation et interprétation : Anaïs Chloé Gilles, Alizé Desrosiers, Shanyça Elie-Leconte, Walid Hammani, Mecdy Jean-Pierre, Achraf Terrab
Collaboration musicale : DJ Barbarino
Collaborateurs-trices à la recherche : Nindy Banks, Eloïse Caza, Junior Dorsaint, Solène Fillion, Jessica Gauthier, Jeff, Alexandra Spicey Landé, Maude Laurin-Beaulieu, Axelle Munezero, Pax, Sovann Rochon-Prom Tep, Elie-Anne Ross, Stephen Quilan, Thomas Sauvé-Lafrance, Enora Rivière et Helen Simard

Activités Culture + en version numérique

Surveillez les Midi-coulisses virtuels sur Facebook Live. Une rencontre exclusive de trente minutes avec les artistes en plein blitz final de leur création, captée directement depuis la salle de spectacle !

23 mars 12h15 > 12h45 : Amélie Rajotte
4 mai 12h15 > 12h45 : Katya Montaignac

C’est aussi le retour de nos Paroles d’artistes, les jeudis, après la représentation.

Agora de la danse – depuis 1991

Depuis près de 30 ans, l’Agora de la danse invite le public à vivre des expériences de danse contemporaine diverses et stimulantes, en plein coeur de Montréal. Ce lieu unique de diffusion et de soutien à la création présente une saison de spectacles pour la plupart nouvellement créés, offre des résidences aux artistes, crée des ponts entre artistes et citoyens, coproduit des oeuvres, et propose une foule d’activités publiques autour de l’art chorégraphique. Un lieu exceptionnel pour vivre la danse contemporaine.

https://agoradanse.com
https://www.facebook.com/agoradeladanse
https://www.instagram.com/agoradanse
https://twitter.com/Agoradanse