L'agence de presse italienne Ansa en grève jusqu'à vendredi

Catégories:

Le comité de rédaction de l'agence italienne d'information Ansa a proclamé lundi un mouvement de grève jusqu'à vendredi matin pour protester contre des déclarations du président d'Ansa Boris Biancheri sur le nombre trop élevé de journalistes.

"Le comité de rédaction d'Ansa exprime son trouble, sa déception et sa préoccupation à la suite des déclarations du président Boris Biancheri sur les journalistes d'Ansa et sur la convention collective de toute la catégorie. Le comité de rédaction proclame une grève immédiate, de 15H00 (13H00 GMT, ndlr) du lundi 28 mai à 07H00 (05H00 GMT) du vendredi 1er juin", indique un communiqué des journalistes d'Ansa.

Les journalistes de la principale agence d'information italienne reprochent à leur président d'avoir laissé entendre, dimanche soir lors d'une émission télévisée, que des dizaines d'emplois seraient supprimés dans le cadre d'une réorganisation d'Ansa, "présageant une réduction de 15% du personnel journalistique".

M.Biancheri qui est également président la FIEG, la Fédération des éditeurs, a aussi estimé durant cette émission qu'il était plus utile d'"attendre encore quelques mois" pour tenter de rouvrir les négociations sur la convention collective des journalistes en Italie plutôt que maintenant, alors qu'éditeurs et journalistes sont sur le pied de guerre.
La convention collective a expiré en février 2005 et la rédaction d'une nouvelle convention a déjà donné lieu à plusieurs grèves des journalistes.
Une réunion est prévue mardi entre le comité de rédaction et la direction, a indiqué cette dernière à l'AFP.

Selon la même source, M. Biancheri a précisé qu'il s'était exprimé en tant que président de la SIEP et que ses déclarations sur le nombre trop élevé de journalistes dans les médias "nont rien à voir avec les problèmes spécifiques que pourrait avoir l'agence Ansa", laissant entendre qu'elles ne s'appliquaient pas à l'agence.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon