L'agence Associated Press coupe 90 postes de journalistes

Catégories

Image

L'agence de presse internationale Associated Press (AP) a annoncé jeudi 19 novembre qu'elle avait licencié de 90 de ses journalistes dans un souci d'économie budgétaire.

Selon Paul Colford, un porte-parole d'AP, cette mesure, couplée à d'autres licenciements, un plan de départs volontaires, un arrêt des embauches et des départs en retraite anticipée permettra à l'agence de réduire sa masse salariale de 10% avant la fin de cette année, remplissant ainsi l'objectif fixé l'an dernier par Tom Curley, le patron d'AP.

M. Colford n'a pas énuméré les catégories de personnel touchées par cette nouvelle vague de licenciements. Mais selon la News Media Guild, un syndicat dont 1300 salariés d'AP sont membres aux Etats-Unis, il s'agit de responsables éditoriaux, de reporters, de photographes et d'assistants éditoriaux.

AP, coopérative de 1500 journaux américains, emploie environ 4000 personnes, dont 3000 journalistes. Elle est l'une des quatre principales agences mondiales d'information avec Reuters, Bloomberg et l'Agence France-Presse.

Avant ces coupes au sein de la rédaction, une première vague de licenciements avait frappé les techniciens le mois dernier.
Les objectifs de réduction des coûts ont été annoncés il y a 13 mois, alors que l'agence abaissait ses prix d'abonnement pour les journaux et médias qui subissent la récession, avec des pertes importantes sur la publicité liées à l'essor d'Internet. Le chiffre d'affaires de l'Associated Press devrait diminuer d'environ six pour cent cette année, pour se situer autour de 700 millions $ US.

Afin de limiter les licenciements, les embauches avaient été gelées à la fin de l'année dernière et des offres de retraite par anticipation ont été proposés. Une centaine d'employés permanents ont opté en ce sens, sur les 4000 que comptait l'agence début 2009. L'agence avait précisé que la réduction de 10 pour cent de la masse salariale ne se traduirait pas nécessairement par une réduction de 10 pour cent des effectifs, les départs concernant des employés aux salaires différents.

Source : AFP et AP