L'AFP largue Facebook et Wikipédia

Catégories:

L’information à l’heure du Web 2.0. L’Agence France Presse semble avoir officiellement retirée le droit à ses journalistes d’utiliser Facebook et Wikipédia comme source d’information après notamment le retentissant canular d’un faux profil de Bilawal Bhutto, fils de Benazir Bhutto, sur Facebook. La nouvelle, ainsi que des photos, avait été reprises par plusieurs grands médias écrits comme le Los Angeles Times.

Alors que l’information évolue, la question se pose aujourd’hui de savoir comment les journalistes – de la presse écrite notamment – à qui l’on demande toujours plus de «réactivité» vont pouvoir garder une déontologie satisfaisante alors qu’internet diffuse pratiquement en continu une information parfois incomplète, biaisée ou pour le moins difficilement vérifiable. Le débat est engagé entre les tenants d’une approche «maximaliste» qui considèrent qu'internet comme autoroute de l’information et de sa diffusion va à terme remplacer et sublimer les médias traditionnels, et ceux qui considèrent que la responsabilité des journalistes doit être entièrement engagée pour toute dépêche qu’ils diffusent et qui croient donc en un travail «plus réfléchi». Un journalisme de qualité n’appartient à aucun média mais l’information journalistique ne devrait pas tomber plus bas qu’elle ne l’est déjà dans l'événementiel au détriment de sa qualité intrinsèque.

À voir:

- Chronique de R. Brooks (Los Angeles Times, 3 janvier 2008).
- Lede's Blog de Mike Nizza (New York Times, 2 janvier 2008).

Source: http://www.nonfiction.fr/article-532-linformation_a_lheure_du_web__20.htm

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon