La vente de Getty Images n'aura pas d'incidence sur les accords avec l'AFP

Catégories:

Le rachat de Getty Images pour 2,1 milliards $ par le fonds d'investissement Hellman & Friedman est une "opération très contrôlée" par les vendeurs et ce changement d'actionnaires "ne remet nullement en cause ses accords" avec l'Agence France-Presse, a estimé lundi le Pdg de l'AFP, Pierre Louette.

"D'après les informations dont nous disposons, il s'agit d'une vente très contrôlée par les actionnaires de Getty et non d'une opération hostile", a-t-il dit.

Le conseil d'administration de Getty recommande à ses actionnaires d'accepter l'offre de Hellman & Friedman à 34 dollars par action Getty Images, soit une prime de 39% sur le cours de clôture du titre vendredi. Dans les premiers échanges à Wall Street, l'action Getty bondissait de 30%, pour se rapprocher du prix offert, à 31,87 dollars.

Questionné sur les mouvements du titre Getty, qui avait perdu plus de la moitié de sa valeur l'an dernier, M. Louette s'est interrogé: "Comment ne pas voir là un certain aveuglement des marchés financiers qui ont maltraité l'action Getty, alors-même que la rentabilité de l'entreprise était supérieure à 15%?"

Quant aux relations entre Getty et l'AFP, "le changement d'actionnaires ne remet nullement en cause les accords de distribution conclus entre les deux parties", a-t-il conclu.

Getty Images, qui vend essentiellement sa production photographique aux secteurs de la publicité et de l'édition, est un des partenaires de l'Agence France-Presse dont elle diffuse notamment la production aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon