La Souterraine fête ses deux ans : STRN FEST passe par Montréal‏

Catégories

Début de l'événement

Image

La Souterraine, étendard de la scène francophone alternative, fête ses deux ans en janvier avec la deuxième édition du STRN FEST, envoyant ses poulains aux quatre coins de France, et, pour la première fois, à Montréal pour un show unique le 15 janvier. La Souterraine a choisi comme théâtre d’aventure le Divan Orange, berceau de la scène indépendante montréalaise et dévoile une programmation particulièrement emblématique.

21h30 - Du post rock en français avec Renard Blanc et l’album Empire Onirique qui accroche parfois le prog et navigue entre finesse atmosphérique et pesanteur ambiante. À découvrir fin décembre sur le site.

22h30 - Corridor et leur étourdissant Le voyage éternel, écrin d’élégance et d’aventures sur fond de guits psychédéliques. En écoute sur le site

23h30 - Les frères de Ponctuation, tout en cheveux, reverb et claviers, leur second album La réalité nous suffit sous le bras. En écoute sur le site

Cette soirée sera harmonisée par DJ Bonnes Manières, duo fêtard plébiscitant autant Mariah Carey que Television.

POUR TOI, LA COMPILATION Ô CANADA
Ô Canada la petite nouvelle concoctée par La Souterraine a été mise en ligne le 8 décembre et dévoile 10 nouveautés musicales d’ici, en français dans le texte évidemment. Un lien de téléchargement de cette compilation du pays sera offert à l’achat d’une prévente (10$ au lieu de 12$ sur place).

À PROPOS DE LA SOUTERRAINE
Orchestrée depuis deux ans par Laurent Bajon et Benjamin Caschera, La Souterraine fouille les recoins de la pop francophone mondiale, chine et porte les projets et artistes aventureux, en marge des noms vedettisées. Avec une émission hebdomadaire diffusée sur les ondes de Radio Campus Paris, huit compilations et des événements ponctuels à leur actif, ces deux défricheurs de talent travaillent avec passion pour grandir ce recueil musical et en faire une mine de découvertes.

Libertaire, à contribution et numérique, La Souterraine se présente comme une plateforme de diffusion mais aussi un manifeste à elle toute seule pour la défense de la musique affranchie.