La série de balados «Tipatshimun : L’histoire orale à l’ère numérique», disponible dès le 18 janvier

Catégories

Début de l'événement

Image

Balado Tipatshimun

La série de balados Tipatshimun : L’histoire orale à l’ère numérique a permis à sept participant(e)s innu(e)s en provenance de différentes communautés du Saguenay et de la Côte-Nord de réaliser des émissions originales selon des thématiques propres à leur univers et, plus particulièrement, à la langue et à la culture innue. Dès le 18 janvier 2021, les six balados seront disponibles sur le site SOCAM - Tipatshimun.  

Je pense que les nouveaux médias numériques ont la qualité d’être accessibles à tous. Une opportunité pour les communautés autochtones de promouvoir la beauté de la culture innue vécue de l’intérieur de la communauté tout en étant aussi une belle façon de la préserver.

— Kim Fontaine, technicien du Studio Makusham

Cette série a pour but d’encourager la relève à perpétuer la culture innue en la rendant accessible grâce à des ponts entre les générations et les nations.

De tout âge, les participant(e)s qui venaient de milieux liés aux médias sont à présent des ambassadeurs et ambassadrices du projet Tipatshimun : L’histoire orale à l’ère numérique.

Ce que vous réserve la série

Les mots de Joséphine

Réalisation : Marie-Andrée Gill

Pour Joséphine Bacon, la transmission est une passion. Avec elle, on apprend plus que des mots en innuaimun, on apprend toutes les histoires qu’ils contiennent.

On n’est pas des sauvages

Réalisation : Eve Ringuette et Matiu

Eve Ringuette et Matiu sont tous deux de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam et dans cette série, ils discutent de leur nation en informant sur l’histoire de celle-ci, sur la vie en communauté, sur les valeurs des Innus, tout en partageant leur vision de ce que c’est d’être Innu, sous la forme de conversations empreintes d’une touche d’humour.

Puamun Meshkenu

Réalisation : Uapukun Mestokosho

Chemin des rêves, la fondation de Stanley Vollant, veut former des ambassadeurs autochtones afin de partager son message. Alternant entre reportage, poésie et chants, Uapukun Mestokosho réalise ici un balado en innu et en français sur la formation Puamun Meshkenu du Dr Stanley Vollant, pour les leaders autochtones de demain.

La légende de Tshakapesh

Réalisation : Kim Fontaine

Cette légende racontée en innu-aimun par Charles-Api Bellefleur et traduite par Joséphine Bacon nous présente l’époque où les humains et les animaux partageaient vraiment tout, incluant le mystérieux monde du rêve. Dans cette légende riche en rebondissements, Tshakapesh est le héros à l’origine de la création du monde.

C’est ça ma vie, le bois

Réalisation : Tim Lalo-Malec

Entre Tim Lalo-Malec et son père, la communication n’a jamais été facile. La vie dans les pensionnats autochtones a laissé des traces, mais au soir de sa vie, il accepte de s’ouvrir à son fils. Entre fous rires et silences, Tim découvre au fil de cet entretien que c’est sur lui-même qu’il en apprendra le plus.

Florent Vollant : Innu Nikamun

Réalisation : Florent Vollant

Dans ce balado qui présente son parcours et ses inspirations musicales, Florent Vollant remonte le fil de son histoire : des premiers rythmes de l’enfance aux derniers mots prononcés par son frère mourant.

Pour en savoir plus sur la série, cliquez ici : SOCAM - Tipatshimun.

Abonnez-vous ici à l’infolettre de Patrick White : https://patwhite70.substack.com/.