La Russie va lancer une chaîne d’information anglophone

La Russie a donné le coup d’envoi jeudi des émissions expérimentales d’une chaîne d’informations par satellite anglophone destinée à soigner son image à l’étranger.
Forte de ses 344 employés et d’un budget de 30 millions de dollars (24,5 millions d’euros) financé par l’Etat, la chaîne Russia Today sera diffusée d’ici la fin de l’année en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. L’objectif est de contrebalancer les stéréotypes souvent négatifs véhiculés sur la Russie par les médias étrangers.
«L’image de la Russie ne correspond généralement pas à la réalité: l’information est soit déformée ou incomplète, ou totalement fausse», a observé la rédactrice en chef de la chaîne, Margarita Simonyan.
Des voix se sont cependant élevées contre la «propagande» du Kremlin. Depuis son arrivée au pouvoir il y a cinq ans, le président Vladimir Poutine a mis au pas le Parlement, aboli les élections au suffrage direct pour les gouverneurs et serré la bride aux chaînes de télévisions privées.
Des critiques balayées par Margarita Simonyan, qui a affirmé que les autorités n’interviendraient pas dans le traitement de l’information. «Je ne pense pas que cela aurait un sens s’ils le faisaient. C’est plutôt évident quand vous êtes censurés», a ajouté cette jeune rédactrice en chef de 26 ans.
Son objectivité, a-t-elle ajouté, sera également garantie par les 72 journalistes étrangers recrutés en Grande-Bretagne, en Australie et dans d’autres pays.
Source:AP

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon