La programmation du 6e Festival du Jamais Lu Québec est dévoilé

Début de l'événement

Image

Venez échapper à l’utile et laisser vos esprits se remplir de fiction lors du 6e Festival du Jamais Lu Québec, qui prendra possession du Théâtre Périscope du 8 au 10 décembre 2016. Plus de 50 artistes professionnels seront rassemblés pour vous faire découvrir les dernières œuvres des auteurs participants sous forme de lectures intégrales ou d’extraits.
Le 6e Jamais Lu Québec s’inscrit dans une lignée d’éditions qui, à Montréal, Paris ou Québec, préconisent un accès brut et festif aux paroles des dramaturges contemporains, un portrait poétique de notre époque, un engagement de faire vivre la puissance fédératrice des mots. Il est important de souligner que près de 65 % des textes dévoilés au Jamais Lu connaissent une deuxième vie sur les scènes québécoises.
Chaque année, les textes des auteurs émergents au programme dessinent une ligne mettant en exergue l’air du temps. Selon Marianne Marceau, pour la première fois directrice artistique du Festival du Jamais Lu Québec, l’urgence actuelle est d’échapper à l’utile :
«Échapper à l’utile, c’est inviter à l’excès, à l’inconnu, au sacré. C’est accueillir la paresse certes, mais c’est aussi accueillir l’angoisse du rien. Parce que c’est quand on ne fait rien d’utile qu’on commence à être pour rien, à découvrir qui on est.»
– Marianne Marceau, directrice artistique

Pour ce faire, seize auteurs, une vingtaine de comédiens et deux musiciens vous libéreront du raisonnable, de la logique, du connu et du quotidien, durant trois soirs où l’imaginaire et la liberté prendront toute la place. Cette ode à l’inutile aura la forme de lectures théâtrales et d’autres événements théâtro-littéraires contemporains. Un rassemblement festif qui vous réchauffera tel un pull fraîchement sorti de la sécheuse.

Programmation
JEUDI 8 DÉCEMBRE
18 h – Coup d’envoi, pizza : Une performance théâtrale, signée Olivier Arteau-Gauthier, ouvrira cette sixième édition du festival avec une partition à six voix sur le banal, l’extra-quotidien et la perte de foi. L’événement est gratuit!
19 h – Lectures intégrales : Le Théâtre Périscope sera réchauffé pour laisser place à la lecture intégrale de deux œuvres : TONKA, un mélodrame à l’époque des moteurs diésel, écrit par Denis Plante; Costaud, une enquête sur la disparition d’un ami d’enfance, imaginée par Samuel Corbeil. Quoi de mieux comme entrée en matière qu’un programme triple dense et musclé, agrémenté d’une pointe de pizza!

VENDREDI 9 DÉCEMBRE
19 h – L’accélérateur de particules se remet en marche!
Et il carburera cette année à la créativité de six auteurs, qui nous offriront cinq extraits de textes en construction. Cinq univers en chantier, qui nous permettront de fuir bien loin de l’utile de nos vies pour interroger métaphoriquement notre rapport au monde :
Avec Dévoré(s), Jean-Denis Beaudoin nous parle d’un étranger logé à l’intérieur de soi, qu’on oublie et qu’on aime oublier.
Dans Les Açores, d’Amélie Laprise, la découverte d’un roman oublié offre la possibilité de fuir un monde occidental qui sombre de plus en plus dans la barbarie.
Copeaux, une cocréation de Danielle Le Saux-Farmer et André Robillard, explore et interroge les contours de notre humanité au travers de la quête de Jean, qui sculpte pour comprendre. Pascale Renaud-Hébert nous transporte en Gaspésie avec Extérieur | Nuit | Un Subway à Amqui, où une jeune fille retrouve, derrière le comptoir d’un fast-food de région, son frère disparu depuis cinq ans.
Beef Jerky, de Dayne Simard, c’est Manon, Mamie, Claude et Michel. Manon qui tente de décomplexer Michel. Mamie qui est saoule. Claude qui a faim. Michel

Plus qu’un festival

Le Jamais Lu aime déborder de la scène et investir le lieu dans lequel il se produit afin de créer un véritable lieu de fête. Le Périscope se transformera donc, le temps du festival, en quartier général, où il sera possible de bouquiner au kiosque éphémère de la Librairie du Quartier (une heure avant chaque représentation) et de s’accouder au bar jusqu’à une heure avancée de la nuit pour parler de choses utiles ou futiles – à votre discrétion!

SAMEDI 10 DÉCEMBRE
13 h – Fenêtre ouverte sur la classe de maître de Jean-Marc Dalpé
Jean-Marc Dalpé et une dizaine de participants à sa classe de maître se sont penchés sur l’objet et les composantes d’une langue d’auteur. Si le théâtre est la représentation de personnages en action, les mots sur la page d’un texte dramatique ne sont que la pointe de l’iceberg. Quelle langue aura l’impact souhaité? Qu’entend-on par l’expression « chriss que c’ben écrit! »?
En conclusion, ils vont vous partager les réflexions que ce laboratoire aura générées.
À la Maison de la littérature,
40, rue Saint-Stanislas, Québec
2
0 h – Chambres en ville : la comédie musicale
Une création de JOËLLE BOND et de MARIANNE MARCEAU
Comme le veut la tradition jamaislienne, le festival se terminera par un spectacle de clôture festif et engagé. Devant le nombre spectaculaire de succès-souvenirs revus et adaptés au Québec, on constate que l’utile est l’un des adversaires majeurs de la création. Quel espace reste-t-il pour le risque? Joëlle Bond et Marianne Marceau ont fait un joyeux pied de nez à cette tendance actuelle : entourées d’une dizaine de collaborateurs, elles ont revisité le classique Chambres en ville. Dans une composition musicale de Patrick Ouellet, les acteurs réincarneront les chambreurs de l’époque qui, en 2016, reviennent à la maison de Louise, décédée la nuit précédente, balayée par une souffleuse à neige. Les amis, qui ne se sont pas revus depuis une quinzaine d’années, se rappellent les souvenirs de ce
qui a été, à leurs yeux, la plus belle période de leur vie…

6e Festival du Jamais Lu Québec
Du 8 au 10 décembre 2016
Théâtre Périscope (2, rue Crémazie Est, Québec) | Billetterie : 418-529-2183

TARIFS
Jeudi 8 décembre : 13 $ par lecture intégrale / 20 $ pour le programme double
Vendredi 9 décembre : L’accélérateur de particules - 13 $
Samedi 10 décembre : La soirée de clôture - 15 $ durant la prévente* / 18 $
Le coup d’envoi du 8 décembre et la Fenêtre ouverte sur la classe de maître du 10 décembre
sont gratuits.
* La prévente se termine le 8 décembre à 20 h.
**Le passeport « 4 événements pour 44 $ » est en vente uniquement par téléphone
e