La production d'En attendant Godot au CNA

Catégories:

Du 12 au 16 décembre 2006 à 19 h 30. Le mystérieux Godot a beau se faire attendre, mais en janvier 2006 les foules ont accouru au Théâtre de la Bordée à Québec pour assister à la plus célèbre pièce de Samuel Beckett, En attendant Godot, dans la mise en scène de Lorraine Côté. Pour ce théâtre fondé il y a trente ans, dont le mandat est de présenter des oeuvres populaires dans l'acception la plus noble de ce mot, il s'agit d'un record historique d'assistance.

« C'est le spectacle qui a attiré le plus de gens dans toute l'histoire de la Bordée », a affirmé le directeur artistique Jacques Leblanc, qui tient le rôle d'Estragon dans ce Godot vif, drôle, dans la ligne des mises en scène de Beckett lui-même. À ses côtés, l'incomparable Jack Robitaille interprète le rôle de Vladimir. Et l'un et l'autre, comme deux frères perdus dans le temps, y tendent avec une bouleversante humanité l'immense arc beckettien, unissant dans une spectaculaire tension le rire clownesque et le questionnement métaphysique.

Le Théâtre français du Centre national des Arts (CNA) présente du 12 au 16 décembre 2006 cette production à l'occasion du centenaire de la naissance de Beckett (1906-1989). D'autant plus qu'il s'agit de la première pièce montée par la Bordée à fouler les planches du CNA! Mentionnons aussi que la production a récemment reçu le Prix de la critique, dans la catégorie Québec, de l'Association québécoise des critiques de théâtre pour la saison 2005-2006 (ex æquo avec Jacques et son maître de Milan Kundera, mis en scène par Martin Genest et coproduit par le Théâtre du Trident et le Théâtre Pupulus Mordicus).

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon