La première gorgée de bière à l’Igloofest

Catégories

Début de l'événement

Image

Ça fait un bout que je sors plus. L’âge, la flemme, la routine : j’ai des tonnes d’arguments pour étirer une soirée chez des amis plutôt que de sortir dehors et affronter la neige et le froid. Pourtant, samedi dernier, on ne m’a pas laissé le choix (ou presque…). Oui, parfois, on a besoin d’un coup de pied au cul pour se rendre compte à quel point Montréal est excitante en hiver. C’est donc entouré de milliers de fêtards que j’ai réalisé que le meilleur moment de l’hiver, c’est pendant l’Igloofest, lorsqu’on rentre avec des amis sur le site installé dans le Vieux Port et qu’on écoute les premières base de musique électronique en s’ouvrant une bonne bière…

Le pire, c’est que j’arrive toujours en retard à ces événements… Et vous savez certainement que le site ferme un peu après minuit. En même temps, à voir la différence d’ambiance entre Levon Vincent (20 h 30) et Scuba (22 h 30), aucun regret. Les deux sont des artistes internationaux, le premier des États-Unis, le second du Royaume Uni. Avec Vincent, c’était davantage le moment de boire, de visiter le site, de discuter avec le monde en se prenant des rafales de neige dans la face. La musique était plaisante, petit style lounge New Yorkais qu’on peut retrouver sur quelques rooftops de la métropole. Bref, rien d’extraordinaire. Avec Scuba par contre, rien à voir. Sons profonds avec d’excellentes basses et des notes tribales à certains moments, il en fallait peu pour lancer les danseurs en combi fluos. Si vous avez vu le film Matrix Reloaded, ça ressemble un peu à la scène suivante. Vous savez, le moment dans la grotte quand des milliers de personnes se déhanchent les uns contre les autres sur de la musique enivrante.
http://www.youtube.com/watch?v=hMzw5ARknRM

Oui, Igloofest, ça ressemble un peu à ça, en version habillée, en moins sensuel (faut avouer) et avec des jets de bières dans les airs…
Bref, l’un des meilleurs moments de cet hiver !

D’ailleurs, si vous avez envie de faire partie de cette aventure, c’est la dernière semaine. Toutes les infos sur le site Internet suivant : http://www.igloofest.ca/

Article de Thomas Bastien
Crédit photo : Steven Ross