La pièce Sans obligation d'achat sera présentée au Théâtre Prospero

Catégories

Image

Greenwich Village, quartier huppé de Manhattan. Une dame anglaise prend le thé avec une jeune femme noire qui souhaite lui vendre une assurance. L’entretien d’affaires prend vite une tournure très personnelle et les deux femmes en viennent à aborder un sujet plutôt délicat, celui de cet enfant que la dame a recueilli sur le pas de sa porte, neuf ans plus tôt. Avec cette prémisse de l’abandon, l’auteur Israël Horovitz s’interroge sur le lien de filiation. Entre amour et responsabilité, à qui revient le statut de mère? À celle qui l'a recueilli, bercé, veillé et nourri, sans toutefois l’avoir porté ou à celle qui l’a mis au monde et qui, malgré son absence, transcende tout cet amour qu’elle ne peut étouffer? De la mère patrie à cette terre d’accueil, il y a le mot « distance ».

Pour sa toute première production, la jeune compagnie a choisi une œuvre du célèbre dramaturge américain Israël Horovitz qui révèle avec justesse et subtilité la solitude et les blessures que nous portons tous.

La Pièce

Le texte Sans obligation d’achat est superbement écrit, bien ficelé, très touchant et empreint d’une grande vérité. Il offre cette opportunité, grâce à l’acte théâtral, de sonder les thèmes de la maternité, de l’amour inconditionnel, de la question des origines et de la filiation.

Un débat éthique des enjeux entourant l’abandon et l’adoption vient à se poser. Dans cette pièce, tout part de cet enfant déposé comme une offrande, afin qu’il puisse accéder à un monde meilleur. Se révèle alors cet héritage, qui se transmet au delà des générations, entre la génétique et l’éducation.

L’auteur, Israël Horovitz

Dramaturge américain né le 31 mars 1939, Israël Horovitz est l’auteur de plus de 70 pièces de théâtre, dont plusieurs ont été traduites dans plus de 30 langues et jouées dans le monde entier. Sa pièce Line en est maintenant à sa 39e année de présentation continue «off-Broadway», à New York. Horovitz est directeur artistique et fondateur de la Gloucester Stage Company et du New York Playwrights Lab. Il est le dramaturge américain le plus produit dans l'histoire du théâtre français, pourtant, ses pièces sont peu connues et jouées au Québec. Sans obligation d’achat sera donc une grande première à Montréal.

La compagnie

Fondée en 2014 par Jean-Sébastien Bourré, Nadine Jean et Gabrielle Poulin.

Les Écorchés Vifs naissent tout d’abord d’un profond désir de créer; d’une urgence de dire autrement cette humanité blessée qui nous habite. Nous avons pris cet engagement de produire un théâtre qui ébranle, déstabilise, brise les solitudes et remue les âmes sensibles. Un théâtre d’exploration en mouvance, qui se révélera à travers cette conjoncture du «ici» «maintenant» «avec vous». Nous souhaitons découvrir, mais aussi redécouvrir d’anciennes paroles qui font écho à notre condition d’humain, en nous resituant dans l’axe du temps; une partie témoin du passé et l’autre, plus prophétique, laissant une trace pour ce qui adviendra.

Le metteur en scène

Avec cette production, nous recherchons l’équilibre entre l’expérience et la relève. À la mise en scène, nous avons fait appel à Alain Zouvi. Après plus de trente-cinq années à œuvrer dans le milieu théâtral québécois, il voit dans cette production l’opportunité de travailler autrement; une pièce minimaliste, un vrai drame contemporain entre deux femmes, ce qui est assez rare. Par son circuit fermé, ses intentions, ses silences, ce texte offre, selon lui, un accès privilégié pour diriger avec minutie le jeu de l’acteur en toute subtilité. Vous avez bien lu, Alain Zouvi dirige une pièce dramatique pour notre plus grand bonheur.

Mise en scène ALAIN ZOUVI Avec NADINE JEAN et MONIQUE SPAZIANI
du 1 au 19 mars 2016
ma-20h me-19h je-20h ve-20h sa-16h
Scène principale du théâtre Prospero