La Photographie Timbrée à l’Hôtel de Sully (Paris)

Catégories:

Le mythique quartier du Marais parisien est l’hôte d’une exposition aussi originale que le thème abordé : la carte postale photographique au début du XXe siècle. Forte d’une collaboration allemande, suisse, américaine et française, «La Photographie timbrée» célèbre l’inventivité visuelle d’un phénomène méconnu, la photographie à travers le médium des cartes postales. L’exposition de l’Hôtel Sully allie quelque 500 images photographiques de 1900 à 1920, et plusieurs œuvres d’artistes des avant-gardes.

Inventée en 1869 en Autriche-Hongrie pour des courriers brefs, la carte postale devient un support pour la photographie en 1890 et remporte alors un succès populaire inattendu. Dès 1900, près de 52 millions de cartes sont envoyées dans le seul territoire français.

Les créateurs de l’œuvre rappellent que «la naissance de ce support bon marché a permis, sous l’appellation générique de cartes postales fantaisies, le développement d’une imagerie anonyme, populaire et ludique». Et l’originalité artistique et technique est certes à l’honneur, passant des images burlesques ou érotisantes à des univers tout à fait disjonctés et surréalistes. Pas surprenant d’apprendre que Salvador Dalí collectionnait ces représentations originales et créatives!

L’exposition signée Jeu de Paume aurait eu par contre avantage à s’inspirer de la curiosité et de l’inspiration visuelle du propos dans la présentation somme toute très classique de ses œuvres (portraits muraux, cahiers de collection, etc.). À voir tout de même, jusqu’au 18 mai.

Hôtel de Sully, 1 Place de la Concorde, 75008

4 mars au 18 mai 2008.

www.jeudepaume.org

Par Étienne Langlois

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon