La palme à un film mexicain au Festival de cinéma des 3 Amériques à Québec

Catégories:

Parmi les 10 oeuvres en compétition cette année pour le Prix du meilleur long métrage – Télé-Québec, un jury composé de Fernand Dansereau, Pascal Maeder et Claude Chamberlan a choisi le film mexicain EL VIOLIN « pour le courage d’un jeune cinéaste qui ose, pour son premier film, utiliser le noir et blanc afin de traduire avec plus de force le propos qu’il veut tenir ». Cette oeuvre est apparue, aux yeux des jurés, comme « exceptionnellement rigoureuse, exprimant avec humour et puissance un humanisme touchant ».

Ce prix, assorti d’une bourse de 5 000 $, a été décerné au réalisateur Francisco Vargas, en présence de Daniel Le Saulnier de Télé-Québec et Louis Dussault de K-Films Amérique.

Un second jury formé par Élaine Bibeau, Patrick Bouchard et Toni Venturi a quant à lui visionné 45 films et vidéos sélectionnés avant d’attribuer au film mexicain La Leche y el agua, le Prix du meilleur court métrage pour « avoir exprimé avec beaucoup de simplicité les grands thèmes − la vie, l’amour et la mort − dans une forme intemporelle, universelle et touchante ».

Ce prix, assorti d’une bourse de 3 000 $, a été décerné au réalisateur Celso Garcia.

Les membres du jury courts métrages ont par ailleurs adressé une mention spéciale à l’oeuvre The saddest boy in the world du Canadien Jamie Travis qui, soutiennent-ils, a su créer un univers cinématographique unique et fait une critique sociale aussi ironique qu’artistique.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée devant une cinquantaine d’invités au Largo Resto-Club de la rue St-Joseph.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon