La Nuit Blanche aura lieu le samedi à Montréal

La troisième édition de la Nuit blanche à Montréal, qui se tient dans le cadre du Festival Montréal en lumière dans la nuit de samedi (25 février) au dimanche 26. L'idée est simple: déambuler dans les rues de Montréal afin de profiter de toutes les activités culturelles que la ville a à offrir.
Ainsi, les musées seront ouverts et gratuits, il y aura des grands spectacles, des émissions de Radio-Canada et d'ARTV en direct, etc. 140 000 festivaliers étaient là l’an dernier à jouer aux oiseaux de nuit dans la ville.
Il s'agit de l'événement de clôture du Festival qui s’étire jusqu’à l’aube, au petit-déjeuner servi gratuitement à 2000 noctambules dès 5 h au complexe Desjardins.
Au total, cette troisième Nuit blanche propose plus de 70 activités culturelles, sportives, interactives, spectaculaires, dans 52 lieux différents. La majorité de ces activités sont gratuites, tout comme le service de navettes, assuré encore cette année en collaboration avec la STM.
De 20 h à 6 h, des navettes partiront toutes les 10 minutes de la place Jacques Cartier et relieront tous les lieux d’activités, sur un circuit Ouest et un circuit Est.
Pour une deuxième année, la Place des Arts proposera des activités sur les nouvelles technologies, le mouvement et le rythme, tels «Improvisez la nuit» au Théâtre Jean-Duceppe (Compagnie Jean-Duceppe), Share, pour les passionnés du numérique, au Foyer Jean-Gascon du Théâtre Maisonneuve (Elektra, Share Montréal et le Vidéographe), Danse / Musique / Images en direct à la 5e Salle (Fortier Danse-Création), Installation chorégraphique No 7 de la chorégraphe Ginette Laurin au Centre de création O Vertigo.
l'événement électronique Mutek prévoit aussi une soirée avec Akufen, Ernesto et Deadbeat, entre autres.
On pourra aussi se laisser emporter par «Les 100 meilleures chansons québécoises» selon la SACEF, au Studio Théâtre de la PdA, s’écrier «Ça groove» au Piano Nobile qui, transformé en formule cabaret, recevra 17 musiciens, ou s’arrêter à La boîte de nuit de Matéo dans le Hall des Pas perdus (Galerie [sas]).
À l’extérieur, sur l’esplanade de la PdA, on pourra se réchauffer avant de se rendre au Musée d’art contemporain de Montréal admirer l'exposition Anselm Kiefer Ciel et terre, présentée dans le cadre de l’activité.
Le hall de la Grande Bibliothèque sera transformé en Cabaret littéraire pour diverses activités. Le public est invité à prendre part au jeu Passe Livre en «libérant» un livre qu’ils auront dédicacé, comme le feront d’ailleurs les auteurs membres de l’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ)
Le court-métrage élira aussi domicile à la Grande Bibliothèque, où l’on pourra assister à La longue nuit du court, présentée par Silence, on court !, activité qui aura lieu aussi au Cinéma ONF puis dans 32 villes du Canada. Les cinéphiles ne voudront certainement pas manquer la programmation «100 % made ici» de La Nuit blanche des Rendez-vous, présentée dans le cadre des Rendez-vous du cinéma québécois à la Cinémathèque québécoise.
La nuit, tous les films sont permis ! à la CinéRobothèque et le Festivalissimo aux accents hispaniques avec La Noche de los cortos, au Cinéma du Parc suivie de La Movida de la Nuit blanche au Club espagnol du Québec.
Dans le cadre de la Nuit blanche à la Place des Arts, Jacques Bertrand animera une émission spéciale de «Macadam Tribus», qui sera diffusée à la Première chaîne de Radio-Canada dès 19 h en direct du hall des pas perdus de la PdA. Monique Giroux prendra la relève à 21 h pour une Fréquence libre réunissant plusieurs artistes dont Yann Perreau, Jamil, Anne Dorval et Marc Déry, etc.
À quelques pas de là, Espace musique et CBC Radio Two, en collaboration avec Radio-Canada International, présenteront une Fiesta trad latino cubano techno jazz !, à compter de 19 h 30, au Métropolis (diffusion à la radio à compter de 20 h). Le spectacle événement réunira La Bottine Souriante, Osmundo Calzado y la Gran Orquesta Cubana de Montréal, Guido Basso et aKido. Cette nuit de musiques du monde sera animée par Dan Behrman et Paloma Martínez Mendez.
De leur côté, les téléphages pourront se brancher sur ARTV. Cette année encore, Catherine Pogonat illuminera la Nuit blanche en proposant, depuis divers points chauds, des interventions diffusées en direct qui donneront le pouls de cet événement, entrecoupé de courts-métrages et de vidéoclips québécois. À ne pas manquer, l’émission Mange ta ville, édition spéciale Nuit blanche, de 23 h à 6 h (les meilleurs moments de cette Nuit blanche seront diffusés en rappel le dimanche même, à 15 h).

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon