La Montagne magique d'Anca Damian ouvrira les 14es Sommets du cinéma d'animation

Catégories

Début de l'événement

Image

La 14e édition des Sommets du cinéma d’animation s’ouvrira avec la projection du long métrage documentaire d’animation La Montagne magique de la cinéaste roumaine Anca Damian. Coproduction franco-roumaine d’Aparte Film et Arizona Productions, le film a récemment reçu une mention spéciale du jury au festival de Karlovy Vary après avoir été présenté en première mondiale au festival d’Annecy.

La Montagne magique relate l’histoire vraie d’Adam Jacek Winkler, réfugié polonais en France, ayant fui le communisme polonais puis combattu en Afghanistan aux côtés du commandant Massoud contre l’armée soviétique. Vivant parfois en marge de la loi, cet aventurier indépendant et courageux était également artiste et alpiniste. Captivant et émouvant, le film, qui traverse près d’un demi-siècle d’histoire, nous fait revivre les bouillonnements sociaux et politiques du XXe siècle à travers les péripéties de cet aventurier singulier. Combinant peinture, collages et photographie, il déploie une palette d’expression riche et variée.

Anca Damian a étudié la direction de la photographie à l’Académie de théâtre et cinéma de Bucarest ; elle est également diplômée d’un doctorat en Cinéma et Média. Elle réalise son premier long métrage, Rencontres croisées, en 2008. Le voyage de Monsieur Crulic (2011), son deuxième long métrage, est un documentaire d’animation sélectionné dans plus de 150 festivals internationaux dont Locarno, BFI London, Annecy, Copenhague, Pusan et le New Directors/New Films de New York. Le film reçoit plus de 35 prix internationaux, notamment le Cristal du long métrage au Festival du Film d’Animation d’Annecy. Son troisième film, Un été très troublé (2013), est primé à trois reprises par l’Union des réalisateurs roumains. La Montagne magique, documentaire d’animation, est son quatrième long métrage.

Il faut signaler la contribution du cinéaste d’animation montréalais Theodore Ushev (Les Journaux de Lipsett, Gloria Victoria), qui signe la direction artistique de La Montagne magique, puisant dans son talent pour doter le film d’une facture visuelle éblouissante et puissante.

Le critique Nicolas Thys écrit : « Avec La Montagne magique, dont le titre n’est pas sans rappeler l’ouvrage de Thomas Mann, [Anca Damian] propose une œuvre saisissante, aux nombreuses facettes,

pour raconter l’histoire vraie d’un homme méconnu aux mille et une vies. »

La 14e édition des Sommets du cinéma d’animation se tiendra à Montréal du 25 au 29 novembre 2015. Les soumissions sont ouvertes jusqu’au 14 septembre prochain via le www.cinematheque.qc.ca/fr/sommets