La «French Touch» honorée sous les ors de la République

Les duettistes du groupe Air, Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin, Philippe Zdar de la formation Cassius et Dimitri from Paris ont tous quatre été faits chevaliers dans l’Ordre des Arts et lettres jeudi soir, par le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, lors d’une cérémonie qui a transformé le Grand salon du ministère en «dance floor» géant.
Le ministre, dans un discours particulièrement inspiré, s’est adressé à chacun des quatre récipiendaires soulignant, à l’adresse du duo versaillais Air, leurs «compositions fulgurantes et lumineuses», leur tournée aux Etats-Unis en 1998 où «des foules extatiques ont été galvanisées par ces artistes français tout de blanc vêtus». M. de Vabres a aussi rappelé que Sofia Coppola avait fait appel à leur talent pour la bande originale de ses films «Virgin Suicides» et «Lost in Translation».
Philippe Zdar, producteur et «remixeur» de la formation Cassius, précurseur de la «house» française, a été qualifié par le ministre de «figure clé de la scène électronique française».
Quant à Dimitri from Paris, de son vrai nom Dimitri Yerasimos, ses titres «Sacrebleu» et «Sacré Français» vendus à des centaines de milliers de copies dans le monde ont fait de lui selon M. de Vabres «un ambassadeur du ’easy listening’ à la française» non sans avoir rappelé la naissance turque de parents grecs de l’artiste et que c’est d’abord à l’étranger, au Japon, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis qu’il a été reconnu.
Quelques 1.000 invités dont Sofia Coppola ont assisté à la soirée.
Source: AP

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon