La Foirée Montréalaise, "soirée où l'on a du plaisir, beaucoup de plaisir"

Catégories

Début de l'événement

Ce soir, c'était la première de la Foirée Montréalaise, spectacle vivant mêlant contes, chants et slam pour nous faire vivre un quartier en particulier de notre chère ville de Montréal. Ville Saint-Laurent est à l'honneur de cette première édition, le quartier étant dépeint par des artistes qui lui sont directement connectés.

Déjà dans le vestibule du théâtre La Licorne, on sent une atmosphère chaude et détendue. Les rires fusent pendant que les verres de vins se déplacent progressivement vers la scène. Je m'assois sur un siège; "il est réservé!" Car ces conteurs poètes se mêlent au public. La frontière avec les spectateurs est poreuse, toute la salle reprend en cœur une complainte pour "chien fidèle" (Alain Lamontagne), et le spectacle se termine sur le chant enthousiaste d'une contine de Noël.

Il ne faudrait pourtant résumer le spectacle à un concert participatif. Chaque comédien apporte tantôt de la profondeur, tantôt du rire, ou encore un regard bienveillant sur le terminus de la ligne orange.

Le monde est couleur, le monde est joie, le monde est rire. Notre regard est stimulé de toutes parts, il faut être vif, attentif, et prêt à être surpris.

On en ressort le rire aux lèvres, plus léger encore qu'en passant les portes à l'entrée.

Production de la compagnie d'Urbi Orbi, La foirée Montréalaise s'inscrit dans la tradition de la "Soirée Canadienne", soirée de veillée dans laquelle des histoires de Noël sont contées. Après vingt ans, les contes urbains renaissent de leurs cendres, pour notre plus grand bonheur.

Vous pouvez retrouvez la compagnie jusqu'au 19 décembre 2015, du mardi au jeudi à 19h, le vendredi à 29 heures et le samedi à 16 heures.

Pour plus d'informations: http://theatrelalicorne.com/lic_pieces/foiree-montrealaise/