La coalition pour sauver l'usine Grover agit!

Catégories:

La coalition Sauvons l'usine a tenu une conférence de presse à la Cinémathèque québécoise jeudi 17 février pour protester contre l’éventuelle fermeture de l’usine Grover, lieu symbolique de la culture à Montréal.
Les locataires de l'usine Grover, essentiellement des artistes, artisans et petites entreprises culturelles, sont menacés d'expulsion à la suite de la vente de l’usine à promoteur immobilier (groupe March et SHDM) pour convertir l’usine en condominiums.
Ironiquement, la mort du projet de la coalition pourrait coïncider avec le début des audiences sur la nouvelle politique de développement culturel de la ville de Montréal; pourtant la ville fait la sourde oreille à un projet clé en main qui pourrait être un exemple de développement culturel pour son centre.
La coalition Sauvons l’usine Grover lancera un appel à la communauté artistique de Montréal afin de faire pression auprès des instances politiques pour la sauvegarde de ce lieu fondamental de création en milieu urbain. La coalition et ses sympathisants souhaitent signifier leur mécontentement face à l’inaction de la ville de Montréal quant au soutien de la culture. Selon la coalition, seule une action politique peut sauver le projet. Le groupe demande formellement au maire Tremblay de prendre position publique dans le dossier de la Grover.
Participeront à cette conférence de presse :
Denis Chouinard, président des Rendez-vous du cinéma québécois; Marie Brassard, comédienne
Emmanuel Galland, Montréal Arts Interculturels (MAI)
Monique Savoie, Société de Arts Technologique (SAT)
Et les membres de la coalition Sauvons l'usine Grover
Pour informations :
André Piché, coalition Sauvons l’usine Grover
514-255-2317 pichea@sympatico.ca
Emmanuel Sévigny. sevigny@playmind.com
514-983-7186 http://www.sauvonslusine.mine.nu

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire