La Cinquième salle : 10 ans de création

Catégories

Début de l'événement

Image

Bianco Bianco

En cette saison anniversaire, rendez-vous à la Cinquième Salle de la Place des Arts pour des rencontres exceptionnelles avec des créateurs remarquables, venus d’ici et d’ailleurs, en danse, en théâtre, en musique et en chanson. Du théâtre subversif de Christian Lapointe à la démarche inusitée du chorégraphe Benoît Lachambre, et de la poésie de Chloé Sainte-Marie ou du Suisse Daniele Finzi Pasca à la folie de l’inclassable groupe britannique The Tiger Lillies, on y trouve tout ce qui a fait de la Cinquième Salle le rendez-vous privilégié d’un public curieux, avide de découvertes.

Au cœur de Montréal et de son Quartier des Spectacles, la Place des Arts est un carrefour culturel incontournable, ouvert à tous les types de disciplines artistiques et soucieux de rejoindre tous les publics. En 2004, l’institution décide de donner une orientation à la plus récente de ses salles, inaugurée en 1992, la positionnant à la croisée des nouvelles tendances artistiques et du mélange des genres. En fusion constante avec le public, la Cinquième offre aux artistes le mariage parfait entre les moyens techniques propres à un espace entièrement modulable et l’appréciable intimité d’une salle à dimensions humaines.

Depuis 10 ans, la Cinquième Salle s’est imposée comme un espace important pour la création contemporaine du Québec et du Canada en accueillant en résidence des compagnies comme celle de Paul-André Fortier et le groupe RUBBERBANDance de Victor Quijada et Anne Plamondon. Au fil des ans, des relations solides se sont établies avec des artistes que le public retrouve toujours avec bonheur. Pensons à Ronnie Burkett, marionnettiste de génie, à la compagnie 4DArt, du tandem Lemieux-Pilon, qui y a présenté Norman à trois reprises, ou encore
au duo de créateurs Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier

Dès 2004 avec The Cremastery Cycle du performeur américain Matthew Barney, la Cinquième Salle présente desspectacles venus de partout, offrant au public des expériences souvent déroutantes, toujours enrichissantes. Pensons à l’italienne Caterina Sagna (Relation publique/2006, Basso ostinato/2008), aux Monologues voilés en provenance de Belgique, comme les Ballets C. de la B. (bâche/2004, IMPORT EXPORT/2006, Patchagonia/2008).

Adresse toute désignée pour se frotter aux esthétiques lointaines, on a pu y voir le travail de la Sud-Africaine Yaël Farber à deux reprises (Molora/2009, Mies Julie/2014), un Woyzeck coréen en 2010, de la danse contemporaine chinoise (Fault Lines/2014) et australienne (Roadkill/2010). La grande danseuse indienne Shantala Shivalingappa a charmé les spectateurs en 2011, tout comme les fabuleux interprètes des Ballets de Lorraine en 2008.

Bianco su bianco - Du 19 au 29 novembre 2014

La Cinquième Salle accueillera le nouveau spectacle de Daniele Finzi Pasca. Metteur en scène de renommée mondiale, le créateur s’est illustré chez nous avec le Cirque Éloize (Nomade, Rain, Nebbia), a fait rêver le monde avec les grandioses cérémonies des J.O. de Turin et de Sotchi avant de nous éblouir avec La Verità. Sa nouvelle création, Bianco su bianco, met en vedette deux acteurs acrobates, clowns blancs à la fois naïfs, philosophes et d’une décadente élégance, qui trouvent leur équilibre entre douceur et nostalgie dans un monde surréel.
Un flash de lumière et de poésie pour illuminer le gris de novembre.
Deux pièces de théâtre musical seront à l’affiche cette année.

Hamlet - Du 12 au 18 novembre 2014

L’inclassable groupe britannique The Tiger Lillies s’attaque à sa manière à un classique d’entre les classiques, Hamlet, servi ici de manière joyeusement macabre ! Projections vidéo, numéros de cirque et marionnettes géantes transforment en cabaret punk cette histoire de trahison, de meurtre, d’amour et de vengeance. Un cabaret brechtien à l’humour très noir, fusion excentrique entre le burlesque des années 30 et le music-hall.

Dans la république du bonheur - Du 19 au 28 février 2015

En février, on plonge dans l’écriture crue et l’humour noir d’un autre Britannique, Martin Crimp. Avec notamment Ève Landry, David Giguère et la musique de Keith Kouna, Dans la république du bonheur est mise en scène par Christian Lapointe, artiste multidisciplinaire et dramaturge dont le travail a notamment été présenté au Festival TransAmériques et à Avignon. Il aborde ici le thème de la liberté individuelle à l’intérieur de la collectivité.

Du 22 janvier au 14 février, dans la Salle d’exposition de l’Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme, on pourra voir une deuxième œuvre de Christian Lapointe : son installation Orphée 21. Ce dispositif sonore et vidéo aborde la délicate question du suicide à travers les témoignages de quatre rescapés. Leurs histoires personnelles s’entremêlent aux questions posées par une voix de synthèse, jetant ainsi un regard neuf sur le mythe d’Orphée et son voyage au pays des morts.

Depuis 2011, la Cinquième Salle est partenaire de Danse Danse. Cette association fructueuse se traduit cette année par la codiffusion de quatre spectacles.

Chorus II et Nobody Likes a Pixelated Squid - Du 21 au 25 octobre 2014

Ce programme double lève le voile sur de jeunes compagnies québécoises qui crée le buzz sur la scène émergente. Wants&Needs Danse présente Chorus II, de Sasha Kleinplatz, une œuvre qui fait écho au souvenir
des balancements de son grand-père récitant la prière du Shabbat. La Montréalaise d’origine ontarienne réunit six danseurs et un percussionniste-chanteur dans une œuvre aux allures de rituel physique et cathartique.

En fusionnant musique et mouvement, Tentacle Tribe invente une danse urbaine tout en harmonie qu’on qualifie tour à tour de « hip-hop conceptuel » ou de « street dance déconstruite ». Avec Nobody Likes a Pixelated Squid, Emmanuelle Lê Phan et Elon Höglund s’inspirent de la fluidité des mouvements de diverses créatures terrestres et aquatiques.

Prismes - Du 2 au 6 décembre 2014

Draperies aux couleurs acidulées en guise de toge, casque de construction sur la tête, des corps mystérieux se dessinent et se révèlent sous de fabuleux jeux de lumière dans une danse tantôt très écrite, tantôt totalement libre aux séquences touchantes, drôles et intrigantes… Encore une fois, l’iconoclaste Benoît Lachambre stimule nos sens et met en doute nos perceptions dans Prismes, une création ludique pour six danseurs de Montréal Danse qui a connu un important succès lors de sa création la saison dernière.

ROCCO - Du 3 au 14 mars 2015

Venue des Pays-Bas, ICKamsterdam présente ROCCO, chorégraphie d’Emio Greco et Pieter C. Scholten inspirée du film Rocco et ses frères de Visconti. Ici, les danseurs évoluent sur un ring, au milieu du public. Engagés, souples et nerveux comme des boxeurs, ils se livrent à des combats rapprochés dans une chorégraphie à la fois viscérale et élégante. Une déclinaison captivante des possibles relations entre les hommes qui a gagné en 2012 le prix Golden Swan de la plus impressionnante production de danse.

Ravages - Du 14 au 18 avril 2015

Révélations de la relève de Québec, Alan Lake et sa Lake Factori(e) transforment la Cinquième Salle en jardin mystérieux que défrichent des danseurs de haut vol. Leur danse brute, rageuse, mais aussi tendre, trouve écho dans les splendides images d’un film qui ouvre les horizons de ce paysage onirique. Avec Ravages, la tension se joue entre l’ordre et le désordre, le tragique et le magnifique.

PLACE AU HIP-HOP !
100lux - 13 et 14 décembre 2014

100lux propose une véritable immersion dans le monde des nouvelles danses urbaines. 100lux, c’est aussi le titre
d’un événement annuel lors duquel de jeunes créateurs présenteront au public leurs dernières créations.

LE VOYAGE D’HIVER ENFIN À MONTRÉAL

Keith Kouna présente enfin le spectacle de son magnifique album Le Voyage d’Hiver, adaptation libre et audacieuse du dernier cycle de lieder de Franz Schubert. Mis en scène par Antoine Laprise et accompagné
d’une douzaine de musiciens, Kouna fera vivre pour une première fois sur scène l’intégralité de ce voyage poétique sur les routes glacées de l’âme et du coeur. Gute nacht...

Les 6 et 7 février 2015

UN PÉRIPLE AMOUREUX AVEC CHLOÉ SAINTE-MARIE

Au sortir de ce qu’elle appelle le cloître de la création, Chloé Sainte-Marie lance à la mi-septembre son nouvel album, À la croisée des silences. Au cœur de l’hiver montréalais, l’intimité et la chaleur de la Cinquième Salle conviendront parfaitement à la naissance scénique des chansons de ce nouvel opus.

Du 11 au 14 février 2015
LA CINQUIÈME DANS LE CIRCUIT DES FESTIVALS

Plusieurs festivals culturels importants inscrivent la Cinquième Salle dans le circuit de leur programmation. C’est notamment le cas du Festival international de la littérature (12 au 21 septembre 2014), du Festival du Monde Arabe (24 octobre au 9 novembre 2014), du Festival International du Film sur l’Art (du 19 au 29 mars 2015) et du Festival TransAmériques (du 21 mai au 6 juin 2015). Le caractère intimiste de la Cinquième Salle jumelé aux programmations invitantes de ces partenaires promet au public des moments d’une grande intensité, une plongée au cœur même de la création.

Plus que jamais fidèle à son orientation initiale, la Cinquième Salle propose encore une fois une programmation audacieuse et stimulante qui a fait sa réputation depuis 10 ans. Cette saison, osez avec nous !