La Cinémathèque québécoise sous le soleil de l'Italie‏

Début de l'événement: 

29 avril 2009 - 00:00
Catégories:

Ce printemps, la Cinémathèque québécoise programme un important cycle sur le cinéma italien du 15 avril au 31 mai. Cette thématique italienne, conçue en étroite collaboration avec l’Institut culturel italien de Montréal, partenaire de longue date de la Cinémathèque, se déclinera en trois volets.

En inauguration du cycle, le programme Annecy, Cinéma italien 2008, du 29 avril au 9 mai, propose une sélection des meilleurs films récents, avant-premières, et hommages provenant du festival du film italien d’Annecy. Du 8 au 23 mai, l’Italie reste à l’affiche avec douze films mettant en vedette l’acteur « politique » de renommée internationale Gian Maria Volonté. En parallèle et pour finir ce tour d’Italie, l’exposition Portraits de plateau : Gian Maria Volonté présentera, du 6 au 31 mai, des photographies du célèbre acteur immortalisé par des photographes de renommée.

Annecy, Cinéma italien 2008 - du 29 avril au 9 mai.

Chaque année, et ce depuis 26 ans, se tient à Annecy, en France, le plus important festival sur le cinéma italien hors d’Italie. De renommée internationale, l’événement propose un panel d’œuvres contemporaines solidement enracinées dans la culture italienne, du Piémont à la Sicile, et fait découvrir toute l’originalité de la production italienne. Les films projetés à la Cinémathèque vous emmèneront sur les routes de Turin avec Dilettoinletto de Marco Carniti (2007), et All’amore assente de Andrea Adriatico (2007), de Florence avec Piano solo de Riccardo Milani (2007), de Rome avec le film Il Divo de Paolo Sorrentino (2008), jusqu’à la Sardaigne, dans une richesse de langues et de mœurs sans équivalent. Tous les films de ce programme sont en version originale italienne sous-titrés français. Andrea Adriatico présentera les séances du 9 mai (16 h et 19 h).

Gian Maria Volonté – un acteur au dessus de tout soupçon - du 8 au 23 mai.

De ses débuts merveilleux avec une troupe théâtrale ambulante, à ses premiers pas comme acteur de cinéma, Gian Maria Volonté a incontestablement dominé par sa présence le cinéma politique européen. Sa démarche intègre l’amène à s’impliquer dans des projets engagés ; il laissera derrière lui un riche héritage de convictions politiques associés à des performances esthétiques uniques. À voir entre autres Le Cercle rouge (J.-P. Melville, 1970), Et pour quelques dollars de plus de Sergio Leone (1965), The Working Class Goes to Heaven (La classe operaia va in paradiso) de Elio Petri (1971), Le Christ s’est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli) de Fransesco Rosi (1979)… Jean A. Gili, spécialiste du cinéma italien et professeur à la Sorbonne, donnera une conférence sur l’acteur le 8 mai à 16 h. Entrée libre.

Portraits de plateau : Gian Maria Volonté - du 6 au 31 mai.

L’exposition dévoile une vingtaine de portraits inédits pris lors de tournages et conservés dans la photothèque du Centro cinema Città di Casena. Découvrez l’acteur dans l’objectif des photographes Mario Tursi, Divo Cacicchioli, Alfonso Avincola et Umberto Montirolli.

Foyer Luce-Guilbeault. Entrée libre.

Détails de la programmation : www.cinematheque.qc.ca

Ces programmes et événements sont rendus possibles grâce à la collaboration de l’Institut culturel italien de Montréal, du Centro cinema Città di Cesena et du Cinecittà Holding.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon