Knight-Ridder vendu pour 6,5 milliards$ US

Consolidation à 6,5 milliards de dollars dans la presse américaine. L'éditeur de presse américain McClatchy va reprendre son compatriote Knight-Ridder, pour créer une entité gérant 32 quotidiens et 50 autres journaux. Le montant total de l'opération atteint 6,5 milliards de dollars.
Confrontée à la baisse de la diffusion et des résultats, la presse américaine a annoncé aujourd'hui un mouvement de consolidation d'envergure. Le groupe de presse McClatchy va reprendre son compatriote Knight Ridder, deuxième éditeur en termes de diffusion et détenteur de 32 titres, dont le Miami Herald.
Le montant de l'opération, payée en cash et en actions, atteindra 4,5 milliards de dollars, et 6,5 milliards si l'on y rajoute les 2 milliards de dollars de dettes de Knight Ridder. Ce dernier était à la recherche d'un repreneur depuis quatre mois. En difficultés, il préparait sous la pression de son principal actionnaire Private Capital Management des réductions de coûts en vue d'une cession.
«Nous n'avons pas de plans de licenciements dans les journaux. Il y aura bien sûr une certaine consolidation dans les bureaux et dans certaines opérations sur Internet", a déclaré le PDG de McClatchy Gary Pruitt.
McClatchy compte céder une douzaine de titres afin de payer une partie de la dette et de minimiser les coûts de restructuration. Parmi eux figurent deux journaux de Philadelphie, le Philadelphia Enquirer et le Daily News, ainsi que le San Jose Mercury News.
Le nouveau groupe détiendra 32 titres de presse quotidienne et 50 non-quotidiens. Outre ses 32 quotidiens qui représentent 3,2 millions d'exemplaires en tout (dont l'agence de presse Knight Ridder), Knight Ridder possède également une soixantaine de publications ayant une autre périodicité. McClatchy mise particulièrement sur le Miami Herald, le Kansas City Star et le Charlotte Observer.
Le rachat donne également au groupe un tiers du capital du site d'emploi en ligne CareerBuilder. De son côté, McClatchy qui possède Sacramento Bee, table sur un chiffre d'affaires 2005 de 2,83 milliards de dollars et un Ebitda (équivalent du résultat brut d'exploitation) de 754 millions de dollars.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon