Kevin Parent présente son spectacle «Face à l’ouest»

Catégories

Image

Kevin Parent "Face à l'ouest"

Hier a eu lieu la rentrée montréalaise du chanteur Kevin Parent, qui présentait les pièces de son plus récent opus, «Face à l’ouest». Accompagné de son musicien et ami de longue date Michel Roy, Kevin Parent a foulé les planches du théâtre Outremont.

Face à l’ouest marque le retour de l’artiste à ses premiers amours, la musique. C’est un album simple et sans artifices, dont les pièces valsent avec le folk et le country. De très bonnes pièces pour la plupart, dont «Poppers» et «Quand on vieillit». Kevin Parent a ouvert la soirée en montant timidement sur scène pour présenter en premier lieu une de ses chansons cultes, «Father on the go». Mais la salle ne s’est pas réchauffée.

Quelque chose clochait dans cette rentrée montréalaise. Mauvaise salle pour ce spectacle? Mauvais public? L’artiste ne semblait pas avoir envie de se trouver là, et la petite demi-heure qu’a duré la première partie prouve cette théorie. Doué pour la guitare et drôle à ses heures, et bien que tous les éléments fussent réunis pour que sa prestation soit excellente, elle ne l’était malheureusement pas.

La mise en scène, créée par Serge Postigo, était pourtant superbe. Les éclairages de type église donnaient un effet mystique derrière le chanteur, qui n’a pas su s’y intégrer. Sa prestation aurait probablement eu un meilleur effet dans une salle de type plus bistro, où les gens auraient pu être debout, un verre à la main, en se balançant au rythme de ses chansons. Le théâtre Outremont, avec ses places assises, n’a pas donné un air de fête à la prestation.

Kevin Parent continue sa tournée jusqu’au 30 mai partout au Québec. En espérant que les salles suivantes mettent mieux son matériel en valeur.