J.W. Morrice au Musée d'art de Joliette dès le 2 février 2019

Début de l'événement: 

02 février 2019 - 14:00
Catégories:
J.W. Morrice au Musée d'art de Joliette dès le 2 février 2019

Il ne reste plus qu’un mois pour découvrir les œuvres de la programmation d’automne du Musée d’art de Joliette, des explorations uniques et saisissantes autour de thèmes d’actualité comme l’intelligente artificielle, le pouvoir en prison et la place des femmes dans le monde de l’art (détails au bas de ce courriel).

La saison hiver-printemps 2019 qui s’annonce sera d’ailleurs à la hauteur de la précédente avec quatre nouvelles expositions présentées du 2 février au 5 mai 2019 sous le signe de la pluralité des regards sur le territoire canadien : James Wilson Morrice. Une collection offerte par A. K. Prakash à la nation, une exposition produite et mise en circulation par le Musée des beaux-arts du Canada, Là où sont nos rêves, De tabac et de foin d’odeur, une exposition collective d’artistes autochtones contemporains commissariée par Guy Sioui Durand, Suite canadienne, une démonstration, d’Adam Kinner et Je suis chantier, une exposition jeunesse en cours de production par les artistes Cédric Delorme-Bouchard et Kévin Pinvidic.

Prochain vernissage : samedi 2 février à 14h

Quatre expositions cet hiver au MAJ

James Wilson Morrice. Une collection offerte par A. K. Prakash à la nation

Présentée au Québec pour la première fois après avoir fait le bonheur du public au Musée des beaux-arts du Canada (puis à la Beaverbrook Art Gallery à Fredericton et à l’Art Gallery of Alberta à Edmonton) depuis l’automne 2017, James Wilson Morrice. Une collection offerte par A. K. Prakash à la nation retrace le parcours de Morrice depuis ses premières années comme artiste expatrié à Paris, puis au fil de ses nombreux voyages de peinture en plein air en France, en Italie, en Afrique du Nord et dans les Antilles, jusqu’à ses retours annuels dans son Canada natal. Cette exposition célèbre le rôle primordial que Morrice a joué dans l’évolution de l’art moderne au Canada et la passion avec laquelle A. K. Prakash s’est employé à comprendre, à faire valoir et à préserver son héritage au bénéfice de tous les Canadiens.

Organisée par le Musée des beaux-arts du Canada et réalisée grâce au généreux soutien de la Fondation A. K. Prakash, de la Fondation familiale Donald R. Sobey et de la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada, l’exposition est placée sous le commissariat de Katerina Atanassova, conservatrice principale de l’art canadien au Musée des beaux-arts du Canada.

http://www.museejoliette.org/fr/expositions/james-wilson-morrice-une-col...

De tabac et de foin d’odeur. Là où sont nos rêves

Avec l’exposition collective De tabac et de foin d’odeur. Là où sont nos rêves, le musée vibrera au moyen d’étonnants dispositifs artistiques autochtones, nomades en quelque sorte, oscillant entre matérialité et énergies invisibles, esthétique et éthique, à l’intérieur et à l’extérieur du musée. Cette vision autochtone vise un nécessaire ré-ensauvagement de nos rapports au monde et invite au renouvellement des relations mutuelles.

Les artistes Eruoma Awashish et Jacques Newashish (Atikamekws) se joignent à Christine Sioui Wawanoloath et à Mélanie O’bomsawin (Waban A’kis), ainsi qu’à Hannah Claus (Kanienke’a:ka) et à Sonia Robertson (PekuakamIlnuatsh). Le duo composé de Caroline Monnet (Anishinabe) et de Ludovic Boney (Wendat) complète le groupe avec une œuvre produite par l’Office national du film du Canada. L’exposition est placée sous le commissariat de Guy Sioui Durand et réalisée en partenariat avec le Collectif des commissaires autochtones.

http://www.museejoliette.org/fr/expositions/de-tabac-et-de-foin-dodeur-l...

Adam Kinner. Suite canadienne, une démonstration

Pour ce nouveau corpus d’œuvres, l’artiste visuel et chorégraphe Adam Kinner revisite la Suite canadienne, une œuvre phare de Ludmilla Chiriaeff, fondatrice des Grands Ballets canadiens. Chorégraphiée pour la première fois en 1957, la Suite canadienne a joué un rôle de premier plan dans la mise sur pied d’un programme national de ballet. En proposant une réactualisation de ce moment culturellement fort et en repensant la résonnance que l’œuvre de Chiriaeff éveille encore aujourd’hui, Adam Kinner nous invite à porter un regard neuf sur l’histoire du Québec. Adam Kinner sera également en résidence de danse durant cinq jours au Musée d’art de Joliette, résidence qui culminera avec une performance le jour du vernissage, le 2 février 2019. Les deux volets de ce corpus engagent un dialogue transdisciplinaire et une réflexion sur les relations entre danse et arts visuels, corps et histoire, individualité et nationalité.

En collaboration avec le Théâtre Hector-Charland et la Ville Notre-Dame-des-Prairies.

http://www.museejoliette.org/fr/expositions/adam-kinner-suite-canadienne

Je suis chantier – exposition jeunesse

Dans Je suis chantier, les artistes Cédric Delorme-Bouchard et Kévin Pinvidic invitent le jeune public à se perdre dans les dédales d’une architecture des possibles. Cette installation participative se situe à la frontière des arts visuels et médiatiques, de l’architecture et du théâtre. Elle propose une expérience multisensorielle où les enfants déambulent de découverte en découverte. Dans cet environnement immersif, les petites et les grandes personnes sont invitées à ouvrir leur esprit aux possibles, à se mettre en chantier, de l’intérieur comme de l’extérieur.

Cette exposition est réalisée grâce au soutien et à l’aide financière du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, et en collaboration avec Samsara Théâtre.

http://www.museejoliette.org/fr/expositions/je-suis-chantier

Expositions en cours – jusqu’au 6 janvier 2019

Jusqu’au 6 janvier 2019, le Musée d'art de Joliette présente la première exposition muséale solo en sol canadien de l’artiste britannique Mat Chivers, créée en collaboration avec Element AI et plusieurs autres partenaires, la première exposition muséale individuelle du collectif montréalais Leisure, une œuvre sculpturale de la Montréalaise Sheena Hoszko et une toute nouvelle installation vidéo du Groupe Épopée commissariée par Vidéographe. Notons également un coup d’œil sur quelques trésors de la collection avec l’accrochage de quatre toiles du Groupe des Sept.

Mat Chivers - Migrations
Leisure - How One Becomes What One Is I Comment on devient ce que l'on est
Sheena Hoszko - 35+ Prisons in Québec I 35+ prisons au Québec
Groupe Épopée - Sheri Pranteau, Undisappeared I La réapparition de Sheri Pranteau
Groupe des Sept - Jackson, Holgate et MacDonald
Les îles réunies - Exposition permanente

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon