Jean-Pierre Ferland à l'Amphithéâtre Cogeco : Un bouquet de roses pour les femmes de sa vie...

Début de l'événement: 

30 août 2019 - 20:00
Catégories:

Hier soir, à l'Amphithéâtre Cogeco à Trois-Rivières avait lieu le tout dernier spectacle de Jean-Pierre Ferland, tiré de l'album éponyme : « Toutes les femmes de ma vie. » Entouré de plusieurs des meilleures chanteuses du Québec, il a donné un excellent tour de chant, haut en couleur et plein de tendresse.

En première partie, on retrouvait la chanteuse Geneviève Leclerc, à la voix puissante, et qui démontrait une très grande aisance sur scène.

Après l'entracte, le grand Jean-Pierre arrivait, entouré de ses musiciens. Au piano et à la voix, Florence K., rayonnante, l'accompagnait souverainement, dans plusieurs chansons. Le plaisir et la connivence entre les deux étaient visiblement au rendez-vous.

A l'image des grands crus, Jean-Pierre Ferland vieillit étonnamment bien. Visiblement heureux, toujours charmeur, en pleine possession de sa voix et de ses inimitables mimiques qu'on aime tant, il réussit encore à nous séduire et à nous faire voyager au cœur de l'amour... Après avoir fait une longue et prolifique carrière de quelque cinquante ans, il fait maintenant la part belle aux chanteuses contemporaines qui ont jalonné sa carrière. C'est ainsi que nous avons retrouvé, avec lui sur scène, Nanette Workman, Laurence Jalbert, Yama, Mélissa Bédard, Julie-Anne Saumur, Luce Dufault, Diane Tell et Isabelle Boulay. L'illustre chanteur leur laisse maintenant prendre une très belle et large place à l'intérieur de son spectacle, comme s'il voulait ainsi, d'une certaine manière - en plus de leur faire honneur - passer le flambeau... Nous avons ainsi pu découvrir la personnalité propre de chacune de ces chanteuses, qui ouvraient leurs ailes, confiantes, belles et colorées, tels de magnifiques papillons...

Dans ce concert, Ferland souhaite rendre hommage à la Femme, sa principale muse... Tel un véritable bouquet de fleurs, il nous donne à sentir chacun de ces parfums uniques et odorants. Que ce soit une Yama colorée, fleur exotique gorgée de soleil, ou une Laurence Jalbert, fière et décidée, nous avons été réjouis par tous ces talents et ces personnalités riches. Chacune a pu nous montrer un côté d'elle que nous n'avions jamais eu l'occasion de découvrir; c'est ce qui a fait le charme de ce spectacle. Ferland les a accueillies dans leur beauté et leur unicité propres.

Au programme, de très nombreuses chansons de Ferland, couvrant toutes les époques de sa carrière, ont été interprétées... C'est ainsi que nous avons réentendu avec plaisir, « Les courtisanes, Si on s’y mettait, Sing Sing, La route 11, Fleur de macadam, Avant de m’assagir, Le Showbusiness, Au fond des choses le soleil emmène au soleil, Je reviens chez nous, Quand on se donne, Que veux-tu que je te dise?, La musique, Les immortelles, T’es mon amour, t’es ma maîtresse, Si j’étais un homme, Qu’est-ce que ça peut bien faire?, Je ne veux pas dormir ce soir. » Bien entendu, la dernière chanson de la soirée, « Un peu plus haut, un peu plus loin », réunissait, autour de Ferland, toutes les chanteuses. C'était un moment particulièrement touchant, vibrant et grandiose...

Nous sommes sorties de ce spectacle, comblées, heureuses et reconnaissantes...

A la prochaine, Ferland, et... merci!!

*Crédit photo: Valérie Bergamo

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon