Irak - Un journaliste britannique libéré!

BASSORAH, Irak (Reuters) - Apparaissant dans un nouvel enregistrement vidéo, les ravisseurs d'un journaliste britannique du Sunday Telegraph pris en otage vendredi à Bassorah, dans le sud de l'Irak, ont annoncé qu'ils l'avaient libéré à l'issue d'une médiation assurée par l'entourage de l'imam radical chiite Moktada Sadr.
Ils avaient menacé de le tuer si les forces américaines ne mettaient pas fin d'ici 24 heures à leur assaut contre la ville sainte chiite de Nadjaf.
"Grâce à la médiation du cabinet de Sadr, l'otage britannique sera libéré et remis au bureau de Sadr à Bassorah", a déclaré l'un d'entre eux sur une vidéo où apparaît également le journaliste, James Brandon.
Un porte-parole de Sadr, dont les miliciens livrent combat aux forces américaines dans la ville sainte de Nadjaf, avait lancé auparavant un appel en faveur de la libération du reporter.`

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon