Il Testamento (École nationale de théâtre) du 29 avril au 4 mai 2008

Catégories:

Du 29 avril au 4 mai 2008, les finissants de l’École nationale de théâtre (ÉNT) présentent l’exercice public final de leur dernière année de formation. Pour cet ultime tour de piste, c’est à une comédie dramatique tirée de l’âge d’or du théâtre élisabéthain, d’abord revisitée par le dramaturge André Ricard puis par le metteur en scène Robert Bellefeuille, qu’ils vous convient. Présenté dans un lieu non traditionnel, Il Testamento promet d’être un spectacle ludique où les jeunes acteurs de l’ÉNT scintilleront de tous leurs feux.

À Londres, des comédiens ambulants offrent une représentation de Volpone à l’honorable Lady Would Be. Dès que le rideau s’ouvre, on se retrouve à Venise au XVIe siècle. Assortie d’intrigues amoureuses et de revirements de situation, la pièce emprunte à plusieurs genres (guignol, critique sociale, drame psychologique, etc.) et raconte les fourberies de Mosca. Sur les conseils de ce dernier, le marchand Volpone fait croire à sa mort prochaine tout en promettant son héritage à ceux qui l’ont accablé… Se tisse ainsi une satire joyeuse où des personnages excentriques révèlent moult facettes de l’âme humaine, alors que perversité et pureté, autant qu’amour et mensonge, se côtoient.

À la fois complice et rival de Shakespeare, Ben Jonson (1572-1637) compte parmi les poètes et dramaturges anglais les plus appréciés de la Renaissance. Jouée pour la première fois en 1606, Volpone ou Le Renard est l’une de ses farces les plus célèbres, sans doute parce que l’auteur y fait preuve d’une parfaite maîtrise des dialogues et du ressort comique. Il y donne libre cours à son génie satirique pour montrer les effets pernicieux de la soif de l’argent et la perversion des relations entre les individus. Cette pièce a connu de nombreuses versions à travers les époques, signe irréfutable de son impact universel dans l’histoire du théâtre. L’auteur québécois André Ricard a lui aussi prêté son imagination, son style et ses mots à cette œuvre de Ben Jonson lorsqu’il a traduit et adapté cette fable. Ayant plus d’une quinzaine de pièces originales et traductions à son actif, de même que plusieurs autres écrits (pièces radiophoniques, romans, etc.), il a été reçu à l'Académie des lettres du Québec en 1996.

En plus d’être l’un des metteurs en scène les plus sollicités des théâtres professionnels, Robert Bellefeuille participe activement à la formation de la nouvelle garde de sa profession en assumant la coordination du programme de Mise en scène de l’ÉNT. Depuis janvier 2001, l’École a le privilège de le compter parmi ses professeurs invités. Avec les finissants, il a dirigé deux récentes créations : Le Doux Parfum du vide de Pascal Lafond, aussi présentée au FTA, et Voiture américaine de Catherine Léger. Au cours des dernières saisons, on lui a confié les mises en scène de spectacles qui sont vite devenus marquants, dont Jouliks au Théâtre d’Aujourd’hui, La Dame aux camélias au TNM et Vincent River au Théâtre de Quat’Sous. Également acteur et auteur, Robert Bellefeuille a été aux commandes du Théâtre de la Vieille 17 de 1979 à 2006. Plusieurs distinctions lui ont été décernées au fil de sa carrière, dont la plus récente en 2007 : le Prix Marcus, qui souligne sa contribution majeure au développement du théâtre canadien.

Les exercices publics des finissants sont une tradition, un rite de passage. Tout ce qui se déroule sur scène et en coulisse relève du travail des étudiants de l'ÉNT, habilement dirigés par des metteurs en scène de renom qui les guident à travers toutes les étapes de la création.

Il Testamento
Avec Sounia Balha, Dany Boudreault, Véronique Chaumont, Frédéric Cloutier, Charles Dauphinais, Matthieu Girard, Talia Hallmona, Marie-Ève Laverdure, Véronic Rodrigue, Geneviève Schmidt, Mani Soleymanlou, Victor Andrés Trelles Turgeon – Équipe de conception et de production : Patrick Allard (éclairages) Véronique Charest (direction de production), Fanny Gautreau (décor), Audrey Lamontagne (assistance à la mise en scène et régie), Alexis Ouellette-Rivest (conception sonore), Renaud Pettigrew (direction technique), Marianne Thériault (costumes).

Du mardi 29 avril au vendredi 2 mai 2008 à 20 h et le samedi 3 mai 2008 à 14 h
Aux Ateliers Jean Brillant (3520, rue Saint-Jacques ouest, Métro Lionel-Groulx)
Coût du billet : 9 $ Réservations : 514 871-2224
En vente à la porte ou à la Billetterie Articulée au 1182, boul. Saint-Laurent

Informations : www.ent-nts.qc.ca

Exercice public de la promotion 2008

Il Testamento
D’après une traduction et adaptation d’André Ricard de Volpone de Ben Jonson
Adaptation libre et mise en scène de Robert Bellefeuille

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon